E-Freight

L'IATA a lancé un E-Freight Message Improvement Program destiné à réduire l'usage de documents papier dans la chaîne d'approvisionnement du fret aérien en passant de données sur papier à un environnement électronique.
Les bénéfices attendus de l'augmentation des envois de marchandises par voie électronique sont pour les entreprises qui l'utilisent : une réduction des coûts, des temps de transit plus rapides, une traçabilité plus précise et efficace, un impact positif pour l'environnement.

L'E-Freight est l'affaire de toute la chaîne du fret aérien, et c'est dans cet esprit communautaire que se réunissent ensemble à Paris-Charles de Gaulle les acteurs de cette chaîne, dont TLF-OAC pour les commissionnaires en transport, les sociétés de Handling, les compagnies aériennes mais aussi l'AUTF ou encore les douanes françaises.
A titre d'exemple Air France-KLM Cargo, WFS, Bolloré, Singapour Airlines, Kuhne&Nagel, ou encore DHL, testent actuellement la dématérialisation de la LTA (Lettre de Transport Aérien) au départ de, et vers l'aéroport de Paris Charles de Gaulle, pour les destinations telles que Singapour, Incheon, Hong Kong et Dubaï.

Pour plus d'informations :  http://www.iata.org/index.htm 

Chiffres clés