Paris-Charles de Gaulle, premier Hub européen

Premier hub européen de l'alliance Skyteam, premier aéroport français, deuxième européen, huitième mondial en termes de passagers, Paris-Charles de Gaulle accueille la plus grande part des vols long-courriers. Situé à 25 kilomètres au nord de Paris, il offre deux doublets de pistes indépendants adaptés aux très gros-porteurs, une capacité de programmation de 120 mouvements par heure (à partir de la saison été 2017), 317 postes de stationnement d’avion et d'une capacité théorique de 79 millions de passagers par an.

  • 65,9millions
    de passagers
  • 31,9 %de passagers en
    correspondance
  • 329villes
    desservies
  • 317postes de
    stationnement avions

 

Des atouts structurants

  • Une situation géographique idéale pour attirer le trafic de correspondance

    Le trafic point à point représente plus des deux tiers du trafic de la plate-forme de Paris-Charles de Gaulle.
    La plateforme est idéalement localisée pour attirer le trafic de correspondance qui alimente le trafic long-courrier puisque Paris se trouve à moins de deux heures de vol de toutes les grandes villes d’Europe occidentale.
    Le taux de correspondance sur la plate-forme est de 31,6 % en 2015.

  • Un hub puissant au niveau mondial et européen

    L’aéroport de Paris-Charles de Gaulle est le hub mondial de la compagnie Air France-KLM et le principal hub européen de l’alliance SkyTeam.
    1er hub européen pour l'offre de connectivité inter-continental devant Londres-Heathrow, et 3ème hub européen pour l'offre de connectivité global, derrière Francfort et Amesterdam (selon le rapport Aiport Industry Connectivity 2016 de l'ACI Europe).
    Il est également le hub européen de la Poste et de la compagnie FedEx, dont l'extension permettant une hausse de 50 % de la capacité de triage sera opérationnel dès 2019,  et accueille également tous les principaux acteurs du fret international.
    D’une capacité de traitement de 3,6 millions de tonnes de fret par an, il offre de nombreuses possibilités de développement aux entreprises du secteur.


  • 152 compagnies aériennes desservant 329 villes

    Les principales compagnies aériennes présentes sur l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle sont Air France (52,9 % du trafic), EasyJet (6,9 % du trafic), Delta Airlines (2,4 % du trafic), Vueling (1,5 % du trafic) et Lufthansa (1,5 % du trafic).

    CDG-repartition-compagnies-aeriennes

  • Une infrastructure de premier plan à la mesure du nombre de mouvements d'avions

    L’aéroport de Paris-Charles de Gaulle bénéficie d’un système de pistes extrêmement efficace grâce à ses deux doublets dont la disposition physique permet une utilisation indépendante. Pour chacun des doublets, une piste est affectée prioritairement aux décollages, l’autre aux atterrissages, ce qui permet notamment de limiter les nuisances sonores occasionnées par le trafic.
    Grâce à ce système et aux moyens mis en œuvre par la Direction des services de la navigation aérienne, la capacité de programmation atteindra 120 mouvements par heure pour la saison été 2017. L’ensemble de ce système de pistes a été adapté à l’accueil des très gros porteurs (Airbus A380).
    L’aéroport dispose de 317 postes de stationnement avions dont 145 au contact des terminaux. Sur les 172 postes au large, 79 sont dédiés au fret.
    En 2016, le nombre de mouvements d’avions s’établit à 472 450 en hausse de 0,8 % par rapport à 2015.

  • Un aéroport largement accessible au cœur du réseau routier et ferroviaire

    L’aéroport est accessible grâce à la proximité d’autoroutes, une gare TGV au cœur du terminal 2, deux stations de RER et une gare routière au terminal 1. Le système de transport automatique CDGVal relie les 3 terminaux de la plate-forme, les gares RER-TGV et les parcs de stationnement longue durée.

    La liaison ferroviaire CDG EXPRESS permettra de rejoindre directement Paris intra-muros en quinze à vingt minutes.

    L’aéroport de Paris-Charles de Gaulle compte environ 28 300 places de parking dont environ 18 000 sont situées au contact direct des terminaux.


  • Une stratégie soutenue par un programme d'investissements ambitieux

    Le Groupe ADP améliore constamment la qualité de ses infrastructures aéronautiques.
    Un programme ambitieux d’investissements a été mis en place afin de garantir la qualité des infrastructures aéronautiques et d’accroître la capacité d’accueil des terminaux. Le programme prévisionnel d’investissements 2016-2020 prévoit notamment :

    La rénovation des terminaux B et D ainsi que la réalisation d'une liaison entre ses deux terminaux , qui permettra de créer les surfaces manquantes dans le 2B et de mutualiser les processus passagers (Inspection filtrage et livraison bagages).

    Le projet doit permettre l'adaptation de l'ensemble 2BD à l'augmentation du trafic attendu à l'international sur le moyen et long-courrier notamment via l'augmentation de la capacité.

    La jonction de satellites internationaux du terminal 1, avec comme objectif la mutualisation des fonctions d’inspection filtrage, des salles d’embarquement et l’augmentation des surfaces de commerce et service qui permettra de mettre en place une offre adaptée à la clientèle internationale.


    La mise en place de moyens importants dédiés à la robustesse
    de fonctionnement de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle et à des opérations ciblées de satisfaction clients et de développement durable.


Presse : A la Une