La semaine européenne de la réduction des déchets

Pour la quatrième année consécutive, les équipes du Groupe ADP se sont mobilisées, du 19 au 23 novembre 2016, à l’occasion de la Semaine européenne de la réduction des déchets (Serd), afin de sensibiliser l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise, la communauté aéroportuaire et des scolaires voisins des plates-formes à cet enjeu majeur.

En lien avec la Recyclerie d’Athis-Mons et la Maison de l’Environnement et du Développement durable (MEDD) de Paris-Orly, les secrétariats ont initié une collecte des fournitures de bureau non utilisées. Près de 200 cartons ont ainsi été distribués aux élèves des écoles riveraines de Paris-Orly. Environ 10 000 feuilles de papier ont également été collectées par les secrétariats pour être recyclées. Cette opération a eu lieu dans le cadre du déménagement de plusieurs équipes de Paris-Orly dans de nouveaux bureaux.

Les collaborateurs ont pu déposer, dans les MEDD de Paris-Orly et de Paris-Charles de Gaulle, des jouets et des disques en bon état. Autant de futurs cadeaux de Noël collectés par l’association Rejoué. En 2016, 823 kilos de jouets et de produits culturels ont ainsi retrouvé une seconde vie.

Des ateliers ludiques d’éveil au thème du réemploi des déchets ont été organisés à destination des scolaires. Les deux MEDD ont accueilli les enfants des écoles riveraines pour leur apprendre à faire des décorations de Noël ou des calendriers perpétuels avec des rouleaux de carton et des boîtes d’œufs récupérés par des collaborateurs du Groupe.

Valorisation matière

Papier

La collecte sélective des déchets à Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly, a été confiée à la société Paprec. Le marché intègre la collecte et le recyclage du papier utilisé dans l’entreprise. Nous sommes adhérents d’Ecofolio, l’éco-organisme chargé par l’État de faire progresser le recyclage des papiers.

Un repas dans votre moteur

Depuis 2014, nous collectons les huiles alimentaires usagées des quatre restaurants d’entreprise de Paris-Orly. Ces déchets sont transformés en agrocarburants. Nous avons expérimenté la collecte sélective des reliefs de repas des restaurants de nos personnels à Orly Sud et à Parc Central. En 2016, 114 tonnes de déchets, envoyées dans l’usine de méthanisation Bionerval, proche de Paris-Orly, ont généré près de 28 500 m3 de biogaz valorisable. Les digestats (résidus de la méthanisation) sont cédés gratuitement aux agriculteurs qui les valorisent comme fertilisants de culture. La collecte des biodéchets doit être élargie aux établissements situés dans le terminal d’Orly Ouest.

L’économie circulaire entre en piste

Pour rénover la piste 4 de Paris-Orly et la piste 2 de Paris-Charles de Gaulle nous avons utilisé, durant l’été 2016, des agrégats d’enrobés. Ce procédé permet, en effet, de recourir à des produits recyclés provenant de la démolition des pistes. Jusqu’à 30 % de résidus de la démolition ont été ainsi valorisés sur site. Ce qui a réduit la consommation de matière première vierge et limité les émissions liées au trafic des camions.

Le bon geste du tri

Depuis 2013, des régisseurs de quai, issus d’une entreprise d’insertion, aident les producteurs de déchets des terminaux 1 et 2E de Paris-Charles de Gaulle à accomplir le bon geste de tri. Leurs conseils ont abouti à accroître de 5 points en quelques mois le taux de valorisation matière des déchets.

Contacts RSE