*par rapport à 2014

Notre ambition 

Dans un contexte législatif, réglementaire et politique renforcé, nous poursuivons, depuis plus de vingt ans, une politique environnementale et énergétique volontariste, notamment en matière de lutte contre le dérèglement climatique et pour la qualité de l’air.

Nous soutenons l’objectif français : faire de notre pays celui de l’excellence environnementale. En matière de développement durable et de responsabilité sociétale d’entreprise, le Groupe ADP s’est classé, en 2015, en tête des cinq aéroports européens majeurs. Il est intégré à de nombreux indices d’investissement socialement responsable.

Seul groupe aéroportuaire européen majeur à se soumettre à une notation extrafinancière sollicitée, il s’est fixé pour objectif d’atteindre une note de 83/100 en 2020, en progression de 5 points par rapport à la notation 2014. En 2016, le Groupe a obtenu une note de 82/100 pour sa performance globale soit +4 points par rapport à 2014.

Notre politique environnementale est systématiquement révisée dans le cadre de nos contrats de régulation économique quinquennaux, dont le dernier a été conclu avec l’État pour la période 2016-2020.
Notre feuille de route Environnement 2016-2020

Trois principes pour 2020

Notre nouvelle politique environnementale et énergétique, signée par notre président-directeur général en décembre 2015, s’inscrit dans le paquet énergie climat 2020 pour la lutte contre les changements climatiques et suit les principes de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 18 août 2015. Elle se conforme aux trois objectifs de notre plan stratégique 2016-2020. Elle amplifie notre collaboration avec l’ensemble de nos parties prenantes.

1- Optimiser - en allant au-delà de l'exigence
de conformité réglementaire.

2 - Attirer - en renforçant les dispositifs existants et en intégrant tous les métiers, tous les collaborateurs, tous les fournisseurs, la communauté aéroportuaire dans son ensemble ainsi que nos autres parties prenantes.

3 - Élargir - pour que notre leadership serve de socle en matière de développement durable et de RSE au développement et au rayonnement du Groupe en France et à l’international, à sa compétitivité et à sa valorisation.

Un plan de progrès

Pour la période 2016-2020, nous avons établi un plan de progrès en six points que nous avons mis à jour en 2016.

  • Énergie

    • Améliorer notre performance énergétique, en réduisant nos consommations de 1,5 % par an, soit -7 % pour la période 2016-2020.
    • Produire par des énergies renouvelables l’équivalent de 15 % de notre consommation finale, en 2020.
    • Diminuer de 65 % les émissions de CO2 par passager entre 2009 et 2020, tout en développant
    le trafic (objectif relevé de 50 % à 65 % fin 2016).

     

  • Air et émissions

    • Atteindre 25 % de véhicules propres dans la flotte de véhicules légers, poursuivre le déploiement des bornes publiques de recharge de véhicules électriques.
    • Renouveler les accréditations de l’Airport Carbon Accreditation, au niveau 3, pour nos trois principaux aéroports.
    • Proposer aux salariés de nouvelles solutions dans le cadre du plan de déplacements entreprise (PDE) pour limiter les émissions liées aux déplacements domicile-travail et professionnels, et contribuer activement aux plans de déplacements interentreprises (PDIE) des trois aéroports.
    • Limiter et réduire les émissions des avions au sol et des véhicules d’assistance en escale.

     

     

  • Eau

    • Optimiser la gestion des eaux pluviales, en privilégiant l’infiltration et en prenant en compte l’adaptation au changement climatique.
    • Diminuer de 5 % notre consommation interne d’eau potable par passager entre 2014 et 2020.
    • Poursuivre l’amélioration de la gestion des pollutions hivernales.

  • Déchets

    • Atteindre 45 % de taux de valorisation matière des déchets non dangereux d’ici à 2020.
    • Atteindre 70 % de taux de valorisation matière des déchets de chantier en 2020 et réutiliser les matériaux issus de la démolition.
    • Proposer la collecte des biodéchets à tous nos clients pour 2020 et réduire la production de déchets alimentaires dans nos restaurants d’entreprise.

     

  • Biodiversité

    • Réaliser une étude stratégique « développement, paysage et biodiversité ».
    • Maintenir une réduction de 50 % de l’utilisation de produits phytosanitaires par rapport à 2008.

     

  • Aménagement et construction durables

    • Obtenir une certification environnementale pour tous nos projets immobiliers neufs (aéroportuaires ou de diversification).
    • Inciter les clients, s’implantant dans notre périmètre, à obtenir une certification environnementale du bâtiment ou un label énergie.

     

Le management



Des systèmes certifiés et intégrés

Notre objectif est de maîtriser l’ensemble des risques dans le respect des exigences légales et réglementaires qui encadrent nos activités. Tous les systèmes de management font partie intégrante du dispositif de contrôle interne et jouent un rôle important dans la maîtrise des risques. 

Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly disposent de systèmes de management intégré (SMI) certifiés (mai 2008 pour Paris-Charles de Gaulle ; octobre 2013 pour Paris-Orly). Le SMI est conforme aux normes internationales de gestion de la qualité (ISO 9001), de gestion de l’environnement (ISO 14001), de management de la santé et de la sécurité au travail (OHSAS 18001). Il prend en compte les règles de sûreté et de sécurité aéroportuaires établies par la réglementation communautaire et la Direction générale de l’Aviation civile (DGAC).

Paris-Le Bourget (2005), l’héliport d’Issy-les-Moulineaux (2009) et l’aérodrome de Toussus-Le-Noble (2015) disposent d’un système de gestion de l’environnement (SME) certifié ISO 14001 .

Notre système de management de l’énergie ( SMÉ) est certifié ISO 50001 depuis juin 2015. 


Le déploiement

La direction de l’Environnement et du Développement durable (DDD) assure le management transversal de notre politique environnementale et énergétique. Elle soumet au comité exécutif une revue de performance annuelle et un tableau de bord trimestriel multi-indicateur.

Le comité directeur Environnement, Énergie et RSE, présidé par le directeur général délégué, rassemble le secrétaire général Groupe, les directeurs de l’Immobilier, de l’Aménagement et de l’Ingénierie, et des aéroports et prend les décisions de déploiement.

Pour la période 2016-2020, 44 millions d’euros sont réservés aux investissements pour le développement durable.

Des collaborateurs formés et impliqués

Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly disposent chacun d’un réseau d'animateurs environnement. Les animateurs se réunissent tous les mois. Ils maintiennent à niveau les systèmes de management certifiés. Ils déclinent localement notre politique et se chargent des actions de sensibilisation.

Toutes les personnes qui interviennent dans le domaine de l’environnement suivent une formation technique. Les managers et les nouveaux embauchés sont sensibilisés aux questions environnementales.

La participation des salariés

Diffusée par messagerie interne à tous les salariés, notre écocharte rappelle les gestes quotidiens grâce auxquels on peut concilier qualité de vie au travail et réduction des consommations. Outil de sensibilisation, elle incite aussi les collaborateurs à être forces de proposition en suggérant de nouvelles bonnes pratiques sobres et économes.

Notre laboratoire

L’État nous confie la surveillance environnementale des aéroports franciliens. Cette surveillance est assurée par notre laboratoire accrédité Cofrac. Depuis 2014, le nouveau site internet du laboratoire, Labo.fr, donne accès aux mesures en temps réel du bruit, des polluants atmosphériques ou de la qualité de l’eau.

Mesurer l'air

Nous surveillons la qualité de l’air ambiant sur les aéroports parisiens grâce à notre réseau de stations de mesure fixes et temporaires. Le laboratoire réalise les inventaires d’émissions des avions, du transport routier induit par les activités aéroportuaires et de nos centrales thermiques. Il effectue les études de la qualité de l’air intérieur des aérogares, des parkings et des bâtiments techniques.

Mesurer l'eau

Nous surveillons la qualité des eaux rejetées dans le milieu naturel et veillons au respect des prescriptions des arrêtés d’autorisation de rejet. Nous surveillons également les nappes phréatiques. 

Mesurer le bruit

Le laboratoire mesure le bruit des avions sur et autour des aéroports parisiens 24h/24. Nous fournissons aux autorités (DGAC, notamment) les mesures et analyses acoustiques nécessaires à leurs prises de décision relatives à la maîtrise et au contrôle du bruit aérien.


La promotion de nos bonnes pratiques

Les Clubs des partenaires environnement

Nous réunissons au sein des Clubs des partenaires environnement, créés en 2003, les entreprises présentes sur nos trois plates-formes franciliennes. Ces clubs sont des lieux de réflexion et d’échange de bonnes pratiques. Ils organisent des événements et participent avec nous aux actions collectives nationales ou européennes. Une centaine d'entreprises sont membres des Clubs des partenaires environnement. 

Les actions collectives

• Semaine européenne du développement durable.
• Semaine européenne de la mobilité.
• Semaine européenne de réduction des déchets.
• Informations thématiques semestrielles dans le cadre des Clubs des partenaires environnement. 
• Promotion de l'Écocharte auprès des salariés. 


Contacts RSE