* 2016  ** pour Aéroports de Paris SA

L’organisation du dialogue social

Nous animons un dialogue social de qualité qui concourt au développement d’un climat social propice à l’efficacité collective et individuelle. Respectueux des principes de l’Organisation internationale du travail (OIT), nous développons ce dialogue par la reconnaissance des organisations syndicales, le droit des salariés à une adhésion syndicale, le droit à la formation syndicale et la volonté de communiquer par les instances et réunions syndicales et représentatives du personnel.

Trois accords relatifs aux CHSCT

Nous avons articulé ce dialogue autour de notre comité de groupe pour le Groupe ADP et, pour Aéroports de Paris SA, du comité d’entreprise, de 8 comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) et d’un CHSCT transversal – créé en 2013 – d’une instance centrale de délégués du personnel et de plus de 50 délégués syndicaux, en application d’un accord sur le droit syndical. Trois nouveaux accords, négociés en 2016, ont été signés le 9 janvier 2017. Ils redessinent le périmètre des CHSCT, créent une instance de coordination des CHSCT et redéfinissent les moyens qui leur sont alloués. Le comité transversal traitera la politique de prévention de l’entreprise.

Glossaire – « Qu’est-ce que le CHSCT ? »


Loi Rebsamen

En application de la loi Rebsamen, nous avons négocié en 2016 et signé en janvier 2017 un accord relatif à l’aménagement des négociations obligatoires. Quatre blocs de négociations ont été définis, dont trois à un rythme triennal : rémunération et partage de la valeur ajoutée (annuelle), temps de travail et qualité de vie au travail, diversité, gestion des emplois et des parcours professionnels. Chaque accord d’entreprise fait l’objet d’une communication à tous les salariés via l’intranet et les journaux internes.

Document de référence 2016 

Baromètre Great Place to Work

Depuis plusieurs années nous faisions mener une enquête de climat social par un cabinet extérieur. En 2015 nous avons confié à l’institut international Great Place to Work® le soin de mener une enquête sur la qualité de vie au travail dans notre entreprise. Great Place to Work® est expert en environnement de travail et réalise chaque année un classement des entreprises dans lesquelles il fait bon travailler, à partir d’une enquête auprès des collaborateurs et d’un audit sur nos bonnes pratiques en matière de ressources humaines.

En choisissant ce prestataire, nous marquons notre volonté de passer d’une enquête de climat social à un diagnostic de la qualité de vie au travail dans notre entreprise. Ce diagnostic, qui nous fournit des éléments de comparaison avec des entreprises de taille comparable, s’inscrit dans la ligne de nos engagements de marque et dans notre démarche d’amélioration continue. Cinq critères sont questionnés par l’enquête : la crédibilité, le respect, l’équité, la fierté, la convivialité.  (Voir Dialogue social - actions)

Innovation participative

Plusieurs dispositifs invitent nos collaborateurs à proposer des solutions innovantes relatives aux thématiques de responsabilité sociétale, depuis la protection de l’environnement jusqu’aux services aux passagers, en passant par la qualité de vie au travail, la santé ou la sécurité. Notre dispositif d’innovation participative, Innov’idées, s’inscrit dans ce cadre. Nourri par les idées des salariés, il valorise leur ingéniosité, renforce leur engagement et leur mobilisation. Leurs propositions apportent plus d’efficacité à nos process, améliorent le service au client et profitent à notre politique RSE comme à l’amélioration de la sécurité du travail. Les meilleures idées sont présentées à la Journée de l’initiative devant les managers et des membres du comité exécutif.

Contacts RSE