* personnes handicapées et à mobilité réduite

Diversité - un engagement de longue date 

Une politique volontariste nous engage depuis plusieurs années à promouvoir la diversité et l’égalité des chances. 

Nous avons réaffirmé cet engagement à l’échelle du Groupe ADP en signant la Charte de la diversité en entreprise, en 2013 pour Aéroports de Paris SA et en 2014 pour ses quatre principales filiales – ADP Management, ADP Ingénierie, Hub One et HUB SAFE. Cette charte témoigne de notre engagement, aux côtés d’autres entreprises françaises, en faveur de la diversité culturelle, ethnique et sociale au sein de notre organisation. En 2015, nous avons mis à jour notre diagnostic diversité pour tenir compte de l’évolution du contexte législatif et de nos propres progrès. Nous avons entamé un plan d’actions pour poursuivre cette démarche. Nous avons également mis en chantier la formalisation de notre politique diversité et de son plan d’actions. 
Avec nos filiales, nous réunissons à échéance régulière un groupe de travail Diversité. Dans ce cadre, nous avons lancé la conception d’un guide commun de recrutement centré sur la diversité et la non-discrimination.

Accords d’entreprise 

Trois accords d’entreprise et un plan d’action matérialisent notre démarche en faveur de la non-discrimination. 
1 – L’accord triennal en faveur de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes (EPHF). Le quatrième accord a été signé en 2014 pour la période 2014-2016. Premier accord en 2003.
2 – L’accord pour l’insertion des personnes handicapées. Le 9e accord a été signé le 25 janvier 2016 pour la période 2016-2018. Notre tout premier accord handicap date de 1991.
3 – L’accord GPEC 2016-2018, signé en 2016 à l’issue de la négociation triennale, intègre les dispositions relatives au contrat de génération, qui remplacent, depuis 2016, le plan d’actions unilatéral 2013-2015 couvrant ce dispositif. 

L’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes

Nos réseaux

Depuis 2015, nous faisons partie du réseau des entre- prises pour l’égalité entre les femmes et les hommes, créé en juin 2015 et porté par le secrétariat d’État chargé des Droits des femmes. Nous sommes partenaires de l’association Elles bougent, qui a pour vocation d’attirer et susciter des vocations des jeunes femmes étudiantes dans les métiers techniques et d’ingénierie : 32 de nos collaboratrices, femmes d’action et de terrain, sont devenues les marraines de jeunes étudiantes, lycéennes ou collégiennes. Elles apportent également leur témoignage au réseau et participent aux événements qu’organise notre direction des Ressources humaines autour de cette thématique.

Accord EPHF

Notre quatrième accord 2014-2016 en faveur de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes prévoyait notamment de porter à 40 % en 2016 la part des femmes cadres dans l’entreprise et, dans les mêmes proportions, celle des femmes dans les comités directeurs. Il visait aussi la mixité des métiers. Cet accord a fait l’objet d’un plan d’actions fourni pour développer une culture et des comportements adaptés. Il a été prorogé pour l’année 2017 et fera l’objet de négociations en 2017.
Bilan diversité (détail) 

Disparités salariales

Entre 2011 et 2013, nous avons analysé et compensé les disparités salariales pour 225 salariées cadres et non cadres. Depuis 2014, les situations sont examinées au cas par cas.

Féminisation du conseil d’administration

Notre conseil d’administration compte déjà depuis plusieurs années 40 % de femmes. Nous participons au programme Board Women Partners destiné à favoriser la féminisation des conseils d’administration.

Égalité professionnelle

L’entreprise a opté pour la fixation d’un objectif obligatoire concernant l’égalité professionnelle hommes-femmes influant sur la part variable des directeurs. Le recensement de ces objectifs a été réalisé sur la première fois en 2016.


Contrat de génération 

Nous contribuons à la lutte contre le chômage des jeunes, au maintien dans l’emploi des seniors, à la transmission des savoirs et à la lutte contre la discrimination à l’embauche. Aux termes de notre nouvel accord sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) signé pour la période 2016-2018, nous avons pris une série d’engagements concernant les jeunes de moins de 29 ans et les seniors. 

Jeunes

Soutenir l’engagement en faveur de l’insertion professionnelle (alternance, contrats aidés, stages) et du recrutement des jeunes.
Accompagner les jeunes par des dispositifs spécifiques d’accès à la formation, au logement et aux transports.

Seniors

Assurer le maintien dans l’emploi des salariés seniors et accompagner leur développement professionnel par la formation.
Proposer aux salariés seniors un dispositif complet d’aménagement de la fin de carrière (temps partiel fin de carrière, adaptation des postes de travail et des horaires, aide au rachat de trimestres d’assurance vieillesse).

Nous nous sommes engagés à recruter 30 % de salariés jeunes en contrat à durée indéterminée (CDI) sur la durée de l’accord GPEC. L’accord prévoit également un taux de recrutement de seniors (50 ans minimum) de 2 % des CDI, un pourcentage de 55 ans et plus de 14,5 % en moyenne.

Handicap

En 2016, nous avons fêté les 25 ans de notre politique handicap. Notre 9e accord triennal 2016-2018 en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap a été signé par l’ensemble des organisations syndicales le 25 janvier 2016. Comme le précédent accord, il vise à faciliter et favoriser l’emploi et le maintien dans l’emploi de ces personnes et à renforcer notre soutien au secteur protégé et adapté. Certaines mesures sont applicables aux personnes qui ont à charge un enfant ou un conjoint en situation de handicap.

Les quatre axes de l’accord 2016-2018

L’accord 2016/2018 s’articule autour de quatre thèmes :
• les actions en faveur du maintien dans l’emploi ;
• les perspectives d’insertion et de formation professionnelle dont l’embauche en milieu ordinaire de travail ;
• le recours aux entreprises adaptées et établissements et services d’aide par le travail ;
• la sensibilisation des acteurs de l’entreprise.

Des engagements chiffrés

Sur la durée de l’accord 2016-2018, Aéroports de Paris SA s’engage à recruter au moins 36 personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH) soit :
a minima, 15 contrats à durée indéterminée ;
a minima, 6 contrats de formation en alternance ;
• 15 contrats d’accompagnement dans l’emploi (CAE) et/ou contrats à durée déterminée (CDD) ;
a minima, 6 stagiaires handicapés originaires de centres de formation spécialisés, d’établissements d’enseignements secondaire et supérieur et d’organismes d’insertion ou de réinsertion.
Nous avons pour objectif de réaliser un chiffre d’affaires de 2,4 millions d’euros, sur la durée de l’accord, avec les entreprises du secteur adapté et protégé.
Achats responsables 

Notre mission Handicap

Notre mission Handicap est l’interlocuteur privilégié des salariés handicapés. Des salariés volontaires sont « accompagnateurs à l’intégration » des nouveaux embauchés en situation de handicap.

Avec les quartiers prioritaires de la ville

Dans le cadre de la charte Entreprises et Quartiers, nous menons plusieurs actions en direction des élèves des lycées et collèges et des jeunes diplômés âgés de 18 à 26 ans. À l’initiative de la direction des Ressources humaines, nous sommes devenus partenaires en 2015 de l’association Ma caméra chez les pros avec le soutien de la Fondation Groupe ADP. Nous sommes également partenaires depuis 2015 de l’association Nos Quartiers ont des Talents qui œuvre notamment à l’insertion des jeunes diplômés des quartiers prioritaires de la ville. Au cours de la période 2015-2016 nous avons accompagné 17 jeunes diplômés bac+4 à Paris-Le Bourget afin de les conseiller dans leur parcours d’intégration professionnelle. En 2016, nous avons signé la charte Seine-Saint-Denis Égalité, déclinaison de la charte Entreprises et Quartiers, qui nous engage vis-à-vis du département.
Engagement sociétal 

Contacts RSE