illettrisme
Lire et Faire Lire transmet le goût de la lecture
Chiffres
11 100 enfants concernés par le programme
Lieu
Ile-de-France


Le constat

 

Les savoirs dits « fondamentaux » sont le socle de l’enseignement du cycle primaire (de la maternelle au CM2). Les élèves y apprennent à lire, écrire, compter et respecter les autres. Mais dans 20 % des cas, les élèves entrent au collège en ne maîtrisant pas ces savoirs de base, et cela les met en grande difficulté pour le reste de leur scolarité.

 

Sensibilisé sur le problème d’inégalité sociale que ce retard peut entraîner, le ministère de l’Éducation Nationale a lancé en 2017 une campagne de mobilisation pour le livre et la lecture avec le programme « Ensemble, pour un pays de lecteurs ». L’idée : donner à tous les mêmes chances de réussite en favorisant un meilleur apprentissage de la lecture et de la langue française. Ce programme subventionne ainsi des associations investies dans cette mission, comme Lire et Écrire, lancée en 2000 par l’écrivain Alexandre Jardin.

 



Lire-et-faire-lire

Les retraités qui font la richesse de cette structure donnent de leur temps pour transmettre le goût de la lecture aux enfants. Non seulement l’association œuvre à la maîtrise des fondamentaux mais elle entretient également les liens intergénérationnels.
Laure Kermen-Lecuir
Déléguée générale de la Fondation du Groupe ADP

La mission de Lire et faire lire

 

L’association Lire et Faire Lire organise des séances de lecture pour les plus petits en milieu scolaire, afin de les familiariser avec la langue écrite, et les aider à grandir grâce à des histoires simples abordant des thèmes essentiels de la vie. La particularité de cette initiative : favoriser les échanges intergénérationnels car les bénévoles sont des adultes de plus de 50 ans.

Ces adultes font figures de modèles pour les enfants ; ils les encouragent à persévérer dans leur apprentissage de la lecture. Par ailleurs, les élèves se sentent valorisés par la présence bienveillante des bénévoles, et prennent confiance en eux.