Expositions & Spectacles

Jacques Grinberg s’expose à Paris

Expo Jacques GrinbergLe musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente des œuvres du peintre Jacques Grinberg (1941-2011), réalisées entre 1963 et 2010. 

Cet artiste fut un précurseur de la Nouvelle Figuration. La particularité de ses travaux repose sur son approche figurative renouvelée, où le langage se fait politique, anti-bourgeois, violent et antimilitariste. Jacques Grinberg dénonce dans ses toiles l’oppression et la censure, ainsi qu’une certaine solitude et un enfermement. Né en Bulgarie, il passe son adolescence en Israël avant de poursuivre sa vie à Paris, jusqu’à sa mort. Bien que n’ayant pas été traumatisé par la Seconde Guerre mondiale contrairement à la génération précédente, il n’aura de cesse de peindre les fascismes d’hier et d’aujourd’hui, et les horreurs de la guerre, en véritable artiste engagé.

 

 

 


Exposition « Jacques Grinberg, Un peintre sans concession », du 9 juin au 18 septembre 2016.

Ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 18 h.
Entrée libre.

Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
11, avenue du Président Wilson
75116 Paris
Tél : +33 (0)1 53 67 40 00
Métro : Iéna ou Alma-Marceau (ligne 9).
mam.paris.fr


Crédit photo : Jacques Grinberg – Musée d’Art moderne - © DON, Ilya Grinberg

 

 

Le Printemps des Arts est de retour pour sa 3ème édition

Printemps des arts 2016

Du 20 au 26 juin 2016, le festival dédié aux arts vivants, qui donne carte blanche à la jeune création, est de retour à l’Auguste Théâtre à Paris. Le Printemps des Arts propose 6 spectacles, qui associent le théâtre au spectacle musical, ou seul en scène.

Ces 6 projets réunissent les talents de jeunes comédiens, réalisateurs, chorégraphes, metteurs en scènes, danseurs ou auteurs. Cette année, c’est la comédienne Hélène de Fougerolles qui a été choisie comme marraine de l’événement. « Être marraine de ce festival est pour moi une chance et un privilège, la chance d'être dans l'incubateur des talents de demain et le privilège de les voir s'exprimer, se réaliser et s'épanouir devant mes yeux. », confiait-elle au magazine artsixMic, le 1er février dernier.  Sur scène, le public aura la chance de découvrir une adaptation du conte de Charles Perrault, « Barbe Bleue », réalisée par Karine Lazard. A voir également : la pièce « Mascarades » de Marina Gauthier, qui dresse le portrait d’une retraitée souffrant de solitude. Elle va demander une faveur à sa jeune voisine qui pourrait bien changer son quotidien...

 

 

Festival Le Printemps des Arts, du 20 au 26 juin 2016.
Tarif : 19 euros par spectacle.
Renseignements et réservations au +33 (0)6 29 20 59 58.
www.printempsdesarts-paris.com

 

 

Auguste Théâtre
6, impasse Lamier,
75011 Paris
Métro : Philippe Auguste (ligne 2)

Crédit photo Le Printemps des Arts – Edition 2016 © Mathieu Gueritte – 2016

 

 

Les Siestes Electroniques : le festival de musique zen de l’été

Les siestes électroniquesChaque année, le musée du quai Branly accueille une déclinaison des Siestes Electroniques, ce festival de musique créé en 2002 à Toulouse.

Pour la 6ème année, les festivaliers vont se retrouver au sein du Théâtre de Verdure ou du foyer du Théâtre Claude Lévi-Strauss, deux ilots verdoyants au cœur du musée. Ils sont invités à vivre les DJ sets ou concerts gratuits « à l’horizontale », en s’allongeant. Ce festival de musique est très attendu chaque été pour son caractère insolite et zen, où le lâcher prise semble être le maître mot. Cette édition 2016 mettra à l’honneur des artistes comme Kartell, qui distille une house raffinée typiquement parisienne, ou encore L’Ocelle Mare et sa folk pure et brute. Autres styles représentés : le rnb qui prend des airs rétrofuturistes avec Mr Mitch, ou une pop décomplexée et solaire incarnée par Delusion. Cette année, Les Siestes Electroniques débutent fin juin, pour s’associer au week-end de célébration des 10 ans du musée !

 

 

 

Les Siestes Electroniques, les 26 juin, 3, 10 et 17 juillet 2016.
De 16 h à 18 h.
Concerts gratuits.
Entrée libre.
www.les-siestes-electroniques.com


Musée du quai Branly
37, quai Branly
75007 Paris
Tél : +33 (0)1 56 61 70 00
Accès : Pont de l’Alma (RER C).
www.quaibranly.fr



Crédit photo : Les Siestes Electroniques – Edition 2016 © Raphaël Pincas

 

 

Focus sur la « food mania » au 116 à Montreuil

Expo Social FoodJusqu’au 30 juillet prochain, le centre d’art Le 116 à Montreuil s’intéresse à la « food mania ». Cette folie autour de la nourriture s’est emparée au fil des années de la télévision, des réseaux sociaux jusqu'à la presse, l’édition, et même, des écoles de design.

La commissaire de la rétrospective, Lina Tornare, a rassemblé les œuvres d’une quinzaine d’artistes qui associent la cuisine à l’art contemporain. Cette exposition gratuite nous entraîne ainsi dans les créations d’artistes plasticiens, de peintres, de designers, mais aussi de photographes ou de performers. Les notions de culture, d’échange, de partage de la nourriture, et des moments de repas sont au cœur de leur processus de création. Grâce à leurs travaux, l’on se questionne sur le fait de manger et le vivre ensemble. Un événement qui ravira tous les gourmands et les amateurs d’art, à visiter à quelques stations de métro du centre de Paris.

 

 

Exposition « Social Food », du 12 mai au 30 juillet 2016.
Ouvert du mercredi au vendredi de 14 h à 18 h, et le samedi de 14 h à 19 h.
Entrée libre.


Le 116 Montreuil
116, rue de Paris
93100 Montreuil
Tél. : +33 (0)1 41 63 66 60
Métro : Robespierre (ligne 9).
www.montreuil.fr


Crédit photo : Social Food - 116 – Montreuil - © DR

 

 

Bonnes adresses

Les meilleurs restaurants au bord de l’eau

Le Petit Poucet


Cet été à Paris, on s’accorde un déjeuner ou un dîner gourmand au bord de la Seine, au Petit Poucet à Levallois-Perret (92), ou au Point Ephémère et à la Plage Parisienne à Paris.



 

 


Crédit photo : Meilleurs restaurants au bord de l’eau - Paris © Raphaël Pincas – Le Petit Poucet



La Plage Parisienne

A deux pas de l’île aux Cygnes et de la tour Eiffel, cette péniche-restaurant offre une perspective imprenable sur la Seine, à 180°. On apprécie son atmosphère lounge, avec des canapés chaleureux où l’on a envie de se lover devant un cocktail ou un bon plat, ainsi que sa musique jazzy et électro. Côté cuisine, le chef propose des plats français canailles ou revisités à la sauce world food, à l’image du homard façon pad thaï, au lait de coco et herbes. Les tagliatelles aux coques, citron et romarin, et le magret de canard servi avec un risotto et des figues fraîches sont des valeurs sûres. En dessert, on se laisse séduire par la tartelette aux fraises des bois, un délice.

Ouvert tous les jours de midi à 14 h 30, et de 19 h 30 à 23 h 30, sauf le samedi ouvert uniquement le soir.
Formules midi : à 29 et 35 euros.

La Plage Parisienne
Port de Javel Haut
75015 Paris
Tél. : +33 (0)1 40 59 41 00
Métro : Javel / André Citroën (ligne 10).
www.laplageparisienne.fr 



Le Petit Poucet

Niché sur la bucolique Ile de la Jatte, ce restaurant possède deux terrasses surplombant la Seine, entourées d’une végétation luxuriante. Le Petit Poucet dispose d’un cadre contemporain avec des boiseries, une cheminée et une atmosphère tamisée et cosy. En cuisine, c’est le Chef Eric Chatelard, passé chez Lenôtre et Fauchon, qui concocte des recettes françaises à partir d’ingrédients frais et de saison, en provenance du marché. Mention spéciale au thon rouge cuit minute aux graines de sésame et de soja, quinoa bio et légumes croquants, ainsi qu’au cœur de Rumsteck « Rouge des Près » au poivre, pommes grenailles à la fleur de sel. Pour conclure le repas, on opte pour l’éclair au caramel beurre salé.

Ouvert du lundi au samedi de midi à 14 h, et de 19 h 30 à 23 h 30, et le dimanche de midi à 15 h 30.
Menu midi à 26 euros / Menu soir, week-end et jours fériés à 34 euros.

Le Petit Poucet
Ile de la Jatte
4, rond point Claude Monet
92300 Levallois-Perret
Tél. : +33 (0)1 47 38 61 85
Métro : Pont de Levallois-Bécon (ligne 3).
le-petit-poucet.com 



Le Point Ephémère

C’est au bord du canal Saint-Martin, dans un ancien magasin de matériaux de construction, qu’a élu domicile ce restaurant, bar, et salle de spectacles. Depuis avril dernier, Le Point Ephémère dispose d’un nouveau restaurant nommé Animal Kitchen. Ici, l’on découvre une carte qui associe la street food aux tapas, grâce au jeune Chef Antonin Girard. Les amateurs de sucré-salé seront conquis par les frites de patate douce parfumées au paprika fumé et à la coriandre, avec une sauce au miel et à la moutarde délicieusement douce. A découvrir également : la soupe de petits pois frais à la menthe, faisselle, crouton, wasabi et riz soufflé, ou le banana bread, accompagné d’une mousse au caramel au beurre salé et de noix de pécan torréfiées. A la fin du repas, on file se balader en amoureux le long du canal.

Ouvert 7j/7, de 12 h 30 à 23 h.
Menus midi à 11 et 12 euros.
Menu découverte tapas : 35 euros

Animal Kitchen – Point Ephémère

200, quai de Valmy
75010 Paris
Tél. : +33 (0)1 40 72 70 00
Métro : Jaurès (lignes 2, 5 et 7bis) ou Louis Blanc (ligne 7).
www.animalrecords.fr 



Découvrez plus de bonnes adresses et de sorties parisiennes

    Voir toutes nos sélections