Expositions

Exposition : Piero Fornasetti, La Folie pratique

exposition-piero-fornasetti-les-arts-decoratifs-parisLes Arts décoratifs accueillent la toute première rétrospective jamais consacrée à l’artiste italien Piero Fornasetti (1913-1988).

Ce peintre, imprimeur, décorateur et marchand, est considéré comme le grand spécialiste des jeux d’illusions et des trompe-l’œil. Pour cette exposition, ce sont plus de 1000 œuvres qui sont présentées, des débuts de l’artiste jusqu’à sa collaboration avec l’architecte Gio Ponti, avec qui il réalisa des meubles et des décors. Redécouvert par le designer Philippe Starck, cet artiste visionnaire à la personnalité atypique, a toujours affirmé être un autodidacte.

Un fait qui se vérifie dans l’ensemble de son œuvre, puisqu’il a réalisé aussi bien des affiches que des produits publicitaires, des logos que des accessoires de mode.

 

 

 

 



Exposition "Piero Fornasetti : La Folie pratique", du 11 mars au 14 juin 2015.

Ouvert du mardi au dimanche de 11 h à 18 h.
Nocturne le jeudi jusqu'à 21 h.
Tarifs : de 9 à 19 € / Gratuit pour les moins de 18 ans.
 

Les Arts Décoratifs
107, rue de Rivoli
75001 Paris
Tél. : +33 (0)1 44 55 57 50
Métro : Palais Royal – Musée du Louvre (lignes 1 ou 7), ou Pyramides (lignes 7 ou 14).
lesartsdecoratifs.fr

Crédit photo : Piero Fornasetti, assiette de la série Thème et Variation - © Musée des Arts décoratifs, Paris

Yves Saint Laurent 1971, la collection du scandale

affiche-exposition-yves-saint-laurent-1971-fondation-pierre-berge-parisLe 29 janvier 1971 signe un tournant dans l’histoire de la mode, date à laquelle Yves Saint Laurent lance une collection scandaleuse.

Considéré alors comme le digne héritier de la Haute Couture, le jeune créateur bouleverse le monde la mode avec « Libération », une collection qui puise son inspiration des années 40. Yves Saint Laurent s’inspire alors de la mode marquée par la guerre en proposant des robes courtes, des épaules carrées, des semelles compensées et un maquillage appuyé.

Il fait ainsi référence au Paris de l’Occupation, ce qui lui vaut de nombreuses critiques. Malgré tout, cette collection printemps-été 1971 donnera naissance au courant rétro que l’on retrouve tout au long de la seconde moitié du XXème siècle.

 

 

 

 



Exposition « Yves Saint Laurent 1971, la collection du scandale », du 19 mars au 19 juillet 2015.

Ouvert du mardi au dimanche de 11 h à 18 h.
Fermé le 1er, le 8 mai et le 14 juillet 2015.
Plein tarif : 7 euros / Tarif réduit (moins de 18 ans) : 5 euros.
 

Fondation Pierre Bergé – Yves Saint-Laurent
3, rue Léonce Reynaud
75116 Paris
Tél. : +33 (0)1 44 31 64 31
Métro : Alma-Marceau (ligne 9).
fondation-pb-ysl.net

Crédit photo : Affiche de l’exposition Manteau de renard vert porté par Willy Van Rooy Collection haute couture printemps-été 1971 - © Photo Hans Feurer / Elle / Scoop

Art Paris Art Fair célèbre l’Asie du Sud-Est

Michel-Setboun-Art-Paris-Art-FairChaque année, le Grand Palais accueille l’une des foires d’art contemporain les plus prisées de l’année avec la FIAC : ART PARIS ART FAIR.

Cette édition 2015 met à l’honneur Singapour et l’Asie du Sud-Est, en présentant les travaux d’artistes venus d’Indonésie, de la Malaisie, de la Birmanie, du Vietnam et de la Thaïlande. Les visiteurs pourront ainsi découvrir ce qui se fait de mieux en matière d’art contemporain et moderne, mais aussi de design. Cet événement sera enrichi par de nombreuses conférences conçues par la commissaire Lola Lenzi, spécialiste de la scène sud-asiatique. ART PARIS ART FAIR proposera aussi un corner dédié au livre d’Art avec la Librairie Art Books Flammarion, et présentera de jeunes galeries.

 

 

 

 

 

 


Art Paris Art Fair, du 26 au 29 mars 2015.

Ouvert le jeudi et le samedi de 11 h 30 à 20 h, le vendredi jusqu’à 22 h, et le dimanche jusqu’à 19 h.
Plein tarif : 22 euros / Tarif réduit (étudiants et groupe) : 12 euros / Gratuit pour les moins de 10 ans.

Grand Palais
Avenue Winston Churchill
75008 Paris
Métro : Champs-Elysées Clemenceau (lignes 1 et 13).
grandpalais.fr

Crédit photo : © Michel Setboun - AFP Service - Art Paris Art Fair

Bonnes adresses

La délicieuse cuisine de la mer du Jourdain

restaurant-le-jourdain-parisCe restaurant à la devanture bleu pétrole fait le bonheur des habitués du quartier.

Décoré par Daniel Gallo dans un esprit bistrot mais raffiné, avec un superbe lustre contemporain qui surplombe la salle, Le Jourdain est à la fois moderne et classique. La carte y change tous les jours en fonction des trouvailles du marché. Tous les produits utilisés par le chef, passé au Café des Musées, sont issus du terroir français. Le Jourdain est résolument le spécialiste des produits de la mer, et propose au déjeuner, des mets délicats comme des croquettes de poisson accompagnées d’un coulis de poivrons rouges.

Le soir, l’établissement ouvert par Jean-Baptiste Jay, sert des tapas marines : raviolis d’encornet au bouillon thaï, gambas snackées à la thaï, rillettes aux deux saumons etc. Enfin, les amateurs de fruits de mer seront ravis d’apprendre que le samedi midi, le Jourdain propose des huîtres et autres crustacés, ainsi que les indémodables moules-frites !

 

 

 

 

On aime : la carte des vins du Jourdain, qui met à l’honneur des nectars de petits producteurs.

Ouvert du mardi au samedi de midi à 23 h.
Fermé le dimanche et le lundi.
Formule midi à 15 euros.
 

Le Jourdain
101, rue des Couronnes
75020 Paris
Tél. : +33 (0)1 43 66 29 10
contact@restaurantlejourdain.com
Métro : Pyrénées ou Jourdain (ligne 11).
restaurantlejourdain.com

Crédit photo : © Geoffroy Lasne

Le Stendhal : le vrai bistrot de quartier

le-stendhal-restaurant-parisC’est au cœur du 20ème arrondissement de Paris que se situe le bistrot de quartier Le Stendhal.

Avec sa salle aux tonalités de rouge, ses banquettes noires et son mobilier tout en bois, ce restaurant possède un certain charme typiquement parisien. Le midi, on y déguste une cuisine française traditionnelle : œufs mayonnaise, petit salé aux lentilles, faux filet sauce au poivre. Le soir, Le Stendhal se transforme en lieu festif avec de la musique latine et africaine, et propose de délicieux ti punch. C’est aussi le moment de goûter à la cuisine du monde du chef : mafé de bœuf, colombo d’agneau ou poulet braisé.

Ce bistrot de quartier se veut ainsi au carrefour de la tradition, du terroir, et des saveurs du monde, le tout à prix doux. En prime, les plats sont des plus copieux, et l’accueil est vraiment chaleureux.

 

 

 

 


Ouvert tous les jours de midi à 14 h 30, et de 19 h 30 à 23 h.
Menu midi : à partir de 12,80 euros.
 

Le Stendhal
30, rue Stendhal
75020 Paris
Tél. : +33 (0)1 43 58 03 95
stendhal3@orange.fr
Métro : Gambetta (lignes 3 et 3bis).

Crédit photo :  © Eric Jolie

Découvrez plus de bonnes adresses et de sorties parisiennes

    Voir toutes nos sélections