Expositions & Spectacles

Le hall de la Chanson rend hommage à Edith Piaf

festival-piafLe 19 décembre prochain, Edith Piaf aurait eu 100 ans. Pour célébrer cet anniversaire, Le hall de la Chanson a imaginé le Festival Piaf : des spectacles musicaux mis en scène autour de son répertoire.

Au lieu de revenir sur les chansons les plus connues, cet événement porte sur les thèmes de l’amour ou de l’image de la prostituée. C’est donc une vision moderne des titres de l’artiste qui est ici proposée, bien loin des traditionnels hommages qui lui sont habituellement consacrés. La manifestation est divisée en quatre formats de représentations : lecture chantée avec « Putains de chansons ! », blues avec « Inédite Piaf », deux « Cafés-Conservatoires », avec de jeunes artistes issus des conservatoires nationaux supérieurs, et le « Cabaret d’Amour ». Interprété par Laura Clauzel au chant et Yuta Masuda au piano, ce dernier explore les chansons d’amour les moins connues de la « Môme Piaf », dans un genre théâtral original et burlesque.

 

 

 

 



Festival Piaf, du 7 novembre au 20 décembre 2015.

Tarifs : à partir de 10 euros la place.


Le hall de la Chanson

211, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
Tél. : +33 (0)1 53 72 43 00
Métro : Porte de Pantin (ligne 5).
www.lehall.com 

 


Crédit photo : Festival Piaf – Hall de la Chanson – © Nicolas Grandi

Karl Lagerfeld à la Pinacothèque de Paris

daphnis-et-chloePour sa nouvelle exposition, la Pinacothèque de Paris accueille le travail photographique de Karl Lagerfeld.

« A Visual Journey » s’intéresse aux multiples passions du créateur de mode, de l’architecture aux paysages, de la photographie de mode aux portraits et autoportraits, sans oublier Paris la nuit. On découvre aussi que l’abstraction est un sujet récurrent de son œuvre, puisque les arts graphiques caractérisent bon nombre de ses clichés. A travers cette rétrospective, le public est invité à découvrir les multiples techniques photographiques utilisées par l’artiste : impressions numériques, sérigraphies, transferts d’images polaroïds, tirages Fresson, platinotypes, résinotypes ou encore, daguerréotypes. En effet, il adapte son style photographique à son sujet, car comme il aime à le préciser : « Je n'ai pas un style, mais plusieurs, ou aucun. Il ne faut jamais rester immobile, ni dans la vie, ni dans la mode ou la photographie. » Un événement qui permet à la fois d’en apprendre un peu plus sur la photographie, mais aussi sur la personnalité de Karl Lagerfeld.

 

 

 

 

Exposition « Karl Lagerfeld, A Visual Journey », du 16 octobre 2015 au 20 mars 2016.


Ouvert tous les jours de 10 h 30 à 18 h 30.
Nocturne les mercredis et vendredis jusqu'à 20 h 30.
Le 25 décembre 2015 et le 1er janvier 2016, de 14 h à 18 h 30.
Plein tarif : 13 euros / Tarif réduit : 11 euros.

 

Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
Tél. : +33 (0)1 42 68 02 01
Métro : Madeleine (lignes 8, 12 et 14).

www.pinacotheque.com 

Crédit photo : Karl Lagerfeld – Pinacothèque de Paris – © 2015 Karl Lagerfeld

Louis XIV : la mort du roi exposée à Versailles

le-roi-est-mortPour la première fois en France, le Château de Versailles consacre une exposition aux funérailles du Roi-Soleil, à l’occasion du tricentenaire de sa mort.

C’est le 1er septembre 1715 que Louis XIV s’éteint à Versailles. Cette rétrospective, dont la scénographie a été confiée au metteur en scène d’opéra Pier Luigi Pizzi, met en avant les rites funéraires de la Révolution jusqu’à l’époque contemporaine. De nombreux chefs-d’œuvre et documents historiques sont ainsi présentés : médailles, tombeaux, gravures, mobilier liturgique des funérailles, portraits d’apparats etc. Divisée en neuf sections, l’exposition nous éclaire aussi sur l’importance de la mort d’un roi, qui a un rôle primordial dans la construction de l’imaginaire monarchique. En effet, le roi représente à la fois l’Homme et l’institution. « Le Roi est mort ! » est à visiter dans les salles d’Afrique dans l’Aile du nord du bâtiment.

 

 

 

 



Exposition « Le Roi est mort ! », du 26 octobre 2015 au 21 février 2016.

Ouvert du mardi au dimanche de 9 h à 18 h 30.
Plein tarif : 15 euros / Tarif réduit : 13 euros.

 

Château de Versailles
Place d’Armes
78000 Versailles
Tél. : +33 (0)1 30 83 78 00
Accès : Versailles Château Rive Gauche (RER C) ou Versailles – Rive Droite (ligne L).
www.chateauversailles.fr  



Crédit photo : Le Roi est mort – Château de Versailles – Le roi est mort ! - ©SDP

Bonnes adresses

La méduse : le bistrot gourmand du Canal Saint-Martin

la-meduse

Nichée à deux pas du Canal Saint-Martin, La méduse est une nouvelle adresse parisienne qui fait office de bistrot, bar à vins et cocktails.

On apprécie sa décoration chaleureuse avec son grand comptoir, ses banquettes en bois agrémentées de coussins aux jolis motifs un brin ethniques. Le restaurant dispose de plusieurs fenêtres qui offrent une belle vue sur la rue. La méduse a été ouverte par plusieurs amis, passés au Mary Celeste et chez O Divin, qui proposent des « choses à manger » pleines d’originalité. Ainsi, tout en sirotant l’une des variétés de whisky japonais proposées par la maison, vous pourrez savourer une tentacule de poulpe snackée, une bonite crue marinée, ou encore, du magret de canard et sa mousseline de rutabaga. Un lieu qui est à tester entre amis, avant une balade dans ce quartier de Paris si pittoresque. Bonus non négligeable : La méduse pratique des prix doux, pour se faire plaisir sans culpabiliser !

 




Ouvert du lundi au dimanche de midi à 16 h, et de 18 h à 1 h.
Menus déjeuner à 18 et 22 euros.

 

La méduse
177, quai de Valmy
75010 Paris
Métro : Louis Blanc (lignes 7 et 7bis). 
www.lameduseparis.com 


Crédit photo : La méduse – Bistrot et bar – © Douglas Bergossi

Uptown restaurant : le hot spot de cet hiver

paris-terrasse

Uptown, c’est l’histoire de trois amis qui ont décidé de réveiller le nord du 18ème, un quartier assez résidentiel.

Leur concept inédit réside dans des assiettes à partager, bien loin des traditionnels bistrots parisiens. En cuisine, c’est le Chef Fabrizio Guerrini qui réalise ces mets à la présentation digne des plus grandes tables étoilées, mais à prix doux. La carte change tous les mois selon les produits de saison et les envies du cuisinier, et propose une dizaine d’assiettes. En décembre, vous pourrez ainsi déguster du bœuf mariné au soja et son caviar d’aubergines brûlées, du foie gras cuit à basse température accompagné d’olives noires et de fines herbes, ou encore, un bar entier croquant de noisettes et mélange d’herbes fraîches. Côté décoration, les trois compères ont voulu un lieu brut et simple, qui invite à se retrouver entre amis pour passer une bonne soirée. En prime, Uptown est réputé pour ses cocktails et ses vins étrangers, en provenance de Californie ou d’Afrique du Sud. Un lieu qui a définitivement tout bon.

 





Ouvert du lundi au vendredi de 19 h à 1 h, et le samedi et le dimanche de 11 h 30 à 1 h.
Brunch le dimanche de 11 h 30 à 18 h, à 30 euros.

 

Uptown
18, rue Francoeur
75018 Paris
Tél. : +33 (0)1 84 05 62 79
Métro : Jules Joffrin ou Lamarck-Caulaincourt (ligne 12).

www.uptownresto.com  

Crédit photo : Uptown - Restaurant – © DR

Découvrez plus de bonnes adresses et de sorties parisiennes

    Voir toutes nos sélections