Expositions & Spectacles

L’Enfer selon Rodin

Affiche Enfer RodinCette exposition revient sur l’œuvre centrale de la carrière d’Auguste Rodin (1840-1917) : « La Porte de l’Enfer ». A travers 170 œuvres dont 60 dessins présentés, l’on découvre la création de cette icône de l’art, pour laquelle l’artiste s’est inspiré de la « Divine Comédie » de Dante, puis des « Fleurs du Mal » de Baudelaire. 


Ce chef-d’œuvre a eu une influence importante dans l’évolution de la sculpture et de l’art de façon générale. A travers cette porte à la fois imposante et mystérieuse, le sculpteur a réussi à donner une vision tourmentée et spectaculaire des enfers. La rétrospective se poursuit jusque dans le jardin de sculptures du musée Rodin, où se trouve notamment un exemplaire en bronze de la « Porte ». Pour l’anecdote, de nombreuses sculptures ont été restaurées pour cet événement.

 

 




Exposition « L’Enfer selon Rodin », du 18 octobre 2016 au 22 janvier 2017.
Ouvert tous les jours de 10 h à 17 h 45.
Fermé le lundi.
Plein tarif : 10 euros / Tarif réduit : 7 euros.

 

Musée Rodin
77, rue de Varenne
75007 Paris
Tél. : +33 (0)1 44 18 61 10
Métro : Varenne (ligne 13) ou Invalides (lignes 8 et 13, ou RER C).
www.musee-rodin.fr

 

 


Crédit photo : L’Enfer selon Rodin - Exposition
CADRE ARCHITECTURAL ET PERSPECTIVE DÉCORATIVE 17— Élément de la Porte de l’Enfer avec Métamorphoses d’Ovide, 1889, plâtre, S. 05778, © musée Rodin, ph. C. Baraja

 



41ème édition du Salon Marjolaine

Affiche Salon Marjolaine

Le Salon Marjolaine, plus grand marché bio de France, est de retour au Parc Floral de Paris pour fêter son 41ème anniversaire. Il permet de rencontrer plus de 550 exposants du bio, dans des domaines variés comme l’alimentation, l’habillement, la santé, le tourisme, l’habitat ou la beauté. 


Cette année, c’est l’abeille qui est à l’honneur, avec un fil rouge tout au long de l’événement. A cette occasion, de nombreuses activités sont organisées autour de cette sentinelle de la biodiversité et de l’environnement. Fabrication de ruches, ateliers sur le thème « Renouveler l’apiculture et aider les abeilles », chasse aux trésors pour les enfants, et ateliers cuisine autour du miel attendent les visiteurs. Ces animations vont permettre aux plus jeunes mais aussi aux adultes, de comprendre le rôle important joué par ses insectes dans la pollinisation et la préservation de la biodiversité.

 



Salon Marjolaine, du 5 au 13 novembre 2016.
Ouvert de 10 h 30 à 19 h.
Nocturne le vendredi jusqu’à 21 h.
Plein tarif : 10 euros / Tarif réduit : 7 euros / Gratuit pour les moins de 12 ans.
www.salon-marjolaine.com




Parc Floral de Paris
118, route de la Pyramide
75012 Paris
Tél. : + 33 (0) 1 49 57 24 84
Métro : Château de Vincennes (ligne 1).

 

Crédit photo : Salon Marjolaine – Edition 2016 © DR

 

 

L’art du flamenco par Rocío Molina

Rocio MolinaDu 3 au 11 novembre prochain, le Théâtre National de Chaillot s’apprête à vivre au rythme du flamenco grâce à la nouvelle composition de Rocío Molina nommée « Création ». Avec ce nouveau spectacle, la chorégraphe espagnole nous entraîne sur les traces du flamenco, à la découverte de cet art, véritable symbole de l’Andalousie. 


Seule sur scène, la danseuse utilise son corps comme seul outil, révélant avec grâce la beauté et la gravité de cette danse. Elle a pensé ce show comme un diptyque, divisé en deux parties. Sur scène, elle dresse le parcours d’une femme, entre ombres et lumières, allant jusqu’à célébrer le fait d’être femme. Pour l’anecdote, Rocío Molina s’est produite pour la première fois à Chaillot en 2008, avec « Mujeres ». Depuis, elle revient régulièrement à Paris pour présenter son travail.

 

 

 



Spectacle « Création » par Rocío Molina, du 3 au 11 novembre 2016.
Séances à 15 h 30, 19 h 30 ou 20 h 30 selon les dates.
Plein tarif : 35 euros / Tarif réduit : 27 euros / Tarif jeunes : 11 et 13 euros.

 

Théâtre National de Chaillot
1, place du Trocadéro
75016 Paris
Tél. : +33 (0)1 53 65 30 00
Métro : Trocadéro (lignes 6 et 9) ou Iéna (ligne 9).
theatre-chaillot.fr


 


Crédit photo : Rocío Molina – Théâtre National de Chaillot © Pablo Guidali

 

 

Bonnes adresses

La Belle Armée : la nouvelle pépite du Triangle d’Or

Restaurant La Belle Armee

L’ancienne brasserie La Grande Armée fait peau neuve et devient La Belle Armée, à la fois restaurant et bar à cocktails au cœur du Triangle d’Or. C’est la nouvelle pépite du groupe Beaumarly. Le lieu a entièrement été redécoré par l’architecte d’intérieur Charles Tassin, dans un esprit très seventies, avec des formes géographiques et un jeu sur les perspectives.  

Dans cette atmosphère feutrée, l’on déguste des mets de qualité proposés par le Chef Thierry Burlot, qui s’est inspiré des cuisines du monde pour concocter sa carte. Ainsi, on y trouve aussi bien un ceviche de daurade au citron vert qu’un club sandwich, du poulet fermier rôti, du tarama blanc à la truffe ou un cheeseburger à la viande d’Aubrac. Côté dessert, là aussi le choix est difficile entre le Millefeuille, l’éclair au chocolat géant ou le pavlova aux fruits rouges. Enfin, La Belle Armée sert des cocktails aussi beaux que bons, pour prolonger la soirée à deux pas de l’Arc de Triomphe.





Ouvert 7j/7, de 7 h à 20 h.
Le bar à cocktails est ouvert tous les jours de 18 h à 2 h.
Plats : à partir de 18 euros.

 

La Belle Armée
3, avenue de la Grande Armée
75016 Paris
Tél. : +33 (0)1 45 00 24 77
Métro : Charles de Gaulle-Etoile (lignes 1, 2 et 6 ou RER A).
labellearmee.com

 

 

Crédit photo : La Belle Armée - Restaurant © DR



Jouvence : la nouvelle adresse de Romain Thibault

Restaurant Jouvence

Après L’Antre Amis et Pintxo, le Chef Romain Thibault officie désormais chez Jouvence. Ce nouveau restaurant installé dans le 12ème arrondissement propose une cuisine du marché créative et gourmande.  

Les produits sont sélectionnés sur le Marché d’Aligre situé juste à côté. Grâce à eux, le cuisinier concocte des croquettes de canard confit aux jeunes carottes en pickles et herbes potagères, ou du turbot au beurre noisette, fenouil et mangue verte. La saucisse au couteau, huîtres de Marennes et beurre d’algue vaut aussi le détour, tout comme la pomme confite accompagnée de coing et d’un croquant amande servie en dessert. Les autres atouts du lieu sont sa très belle carte de vins naturels, bio ou biodynamiques, et sa décoration feutrée. Banquette de velours bleu indigo, comptoir original en forme de vague en marbre, miroirs et boiseries aux murs, apportent une atmosphère cosy au bistrot.





Ouvert du mardi au samedi de midi à 14 h, et de 19 h à 22 h.
Menu Dégustation à 55 euros.
 

Jouvence
172 bis, rue du Faubourg Saint-Antoine
75012 Paris
Tél. : +33 (0)1 56 58 04 73
Métro : Faidherbe-Chaligny (ligne 8).
www.jouvence.paris

 



Crédit photo : Jouvence – Restaurant – Paris © www.luckymiam.com

Découvrez plus de bonnes adresses et de sorties parisiennes

    Voir toutes nos sélections