Expositions & Spectacles

Folies Parisiennes : l’architecture au XVIIIe siècle

pavillon-vendome-folies-parisiennesJusqu’au 17 juillet 2016, le Pavillon de l’Ermitage nous invite à partir à la découverte de l’Histoire de Paris et de son architecture.

Ce sont douze édifices voués aux plaisirs campagnards du XVIIIe siècle qui sont ici présentés. A cette époque, de nombreuses folies apparaissent dans les parcs princiers, témoins du faste et des caprices au coût excessif de certains riches propriétaires. Cette exposition livre l’histoire et les secrets de Bagatelle au Bois de Boulogne, du Pavillon Carré de Baudoin dans le 20e arrondissement, ou du Petit Trianon de l’hôtel Matignon dans le 7e. Méconnus, ces bâtiments sont pourtant des trésors architecturaux. Certains d’entre eux peuvent se visiter, mais la plupart sont aujourd’hui dans un état précaire. En plus de la partie historique, cette exposition présente les choix décoratifs effectués par les parisiens ou les franciliens à l’origine de ces constructions.

 

 

 


Exposition « Folies Parisiennes », du 10 mars au 17 juillet 2016.

Ouvert du jeudi au dimanche de 14 h à 17 h 30.
Plein tarif : 3 euros / Tarif réduit : 2 euros.


Pavillon de l’Ermitage
148, rue de Bagnolet
75020 PARIS
Tél. : +33 (0)1 40 25 15 95
Métro : Porte de Bagnolet (ligne 3).
ermitagepavillon.wordpress.com 

 


Crédit photo : Folies Parisiennes – Pavillon de l’Ermitage - Plafond du Pavillon Vendôme - Crédit photo : Amis de l'Ermitage

Rétrospective Gus Van Sant à la Cinémathèque française

nicole-kidman-gus-van-sant

Réalisateur anticonformiste devenu culte avec ses films aux univers si particuliers, Gus Van Sant fait aujourd’hui l’objet d’une exposition à la Cinémathèque française.

C’est en 1989 que les spectateurs français le découvrent, avec « Drugstore Cowboy ». Depuis, avec ses 16 longs métrages, qui associent des revendications à la fois sexuelles, politiques ou spirituelles, le cinéaste à su conquérir son public. La cause ? Ses films suscitent toujours l’étonnement, et nous entraînent à chaque fois dans des univers insolites ou étranges. Cette rétrospective présente ses œuvres, notamment « Prête à tout (To Die For) » avec Nicole Kidman, tourné en 1995, ou « Gerry » avec Matt Damon en 2002, mais aussi ses différentes collaborations artistiques. Ainsi, l’on découvre ses créations plastiques (photographies, musique etc.), ou ses travaux avec David Bowie ou William Eggleston. C’est l’une des expositions incontournables de ce printemps, pour mieux cerner l’un des réalisateurs les plus doués de sa génération.

 

 

 

 

 

Exposition « Gus Van Sant », du 13 avril au 31 juillet 2016.
Ouvert le lundi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche de midi à 19 h.
Nocturne le jeudi jusqu’à 22 h.
Fermé le mardi et le 1er mai 2016.
Plein tarif : 11 euros / Tarif réduit : 8,50 euros / Moins de 18 ans : 5,50 euros. 

La Cinémathèque française
51, rue de Bercy
75012 PARIS
Tél. : +33 (0)1 71 19 33 33
Métro : Bercy (lignes 6 et 14).
www.cinematheque.fr 


Crédit photo :Gus Van Sant – Cinémathèque française - Nicole Kidman dans Prête à tout (To Die for) de Gus Van Sant (1995) © Mission Distribution

Le Grand défi du labyrinthe de Thoiry

labyrinte-scarabeeCet été, Thoiry propose à ses jeunes visiteurs de partir à la découverte d’animaux étonnants, à l’occasion du Grand défi du labyrinthe.

Le parc de Thoiry est connu pour son grand labyrinthe végétal long de 2,3 kilomètres, agrémenté de ponts offrant des vues aériennes sur le site. C’est au sein de cet espace unique qu’un jeu composé d’énigmes à résoudre est organisé pour les plus jeunes. Aidé de deux personnages fictifs, Noé et Foufou, ils vont devoir retrouver les animaux réels et les faux, créés de toute pièce par un jeune savant fou. Ils rencontreront une mygale, un cheval ailé, un dragon, une licorne ou une girafe. Le but de cet événement est de sensibiliser les visiteurs, jeunes et adultes, à la beauté et fragilité de la nature. Thoiry poursuit ainsi son implication dans la préservation d’espèces animales en voie de disparition.

 

 

 

 

Le Grand défi du labyrinthe, du 6 avril au 30 septembre 2016.
Tous les horaires 
Adulte : 30 euros / Senior (plus de 60 ans) : 28 euros / Enfant (3-14 ans) : 24 euros / Gratuit pour les moins de 3 ans.


Parc et Château de Thoiry
Rue du Pavillon de Montreuil
78770 Thoiry
Tél. : +33 (0)1 34 87 40 67
www.thoiry.net 

 


Crédit photo : Grand défi du labyrinthe – Parc et Château de Thoiry - © Arthus Boutin/Parc et Château de Thoiry

Le 1er étage de la tour Eiffel se transforme en square

square-parisien-tour-eifelDu 15 avril au 31 mai 2016, le premier étage de la tour Eiffel prend des airs de square parisien.

Perché à 57 mètres de hauteur, il offre une vue panoramique sur la capitale et ses monuments, des Invalides au Centre Pompidou, en passant par l’Arc de Triomphe. Cet espace dispose de tous les attributs d’un vrai square : fontaine, bancs publics pour se détendre et carrousel de neuf places, pour retomber en enfance avec des chevaux de bois. Les plus jeunes pourront profiter gratuitement d’un espace de jeux, avec une marelle et un pousse-pousse géant. Un bar a également été érigé pour proposer aux visiteurs des barbes à papa, des gaufres, ou des sucettes en forme de tour Eiffel qui raviront les enfants. A tester notamment : les granités, parfum fraise ou tropical, qui annoncent l’arrivée des beaux jours.

 

 



Square du 1er étage de la tour Eiffel, du 15 avril au 31 mai 2016.
Ouvert tous les jours, de 9 h 30 à 23 h.
Tarif adultes : de 7 à 17 euros le billet / 12-24 ans : de 5 à 14,50 euros / Tarif réduit (4-11 ans) : de 3 à 8 euros / Gratuit pour les moins de 4 ans.


La tour Eiffel
5, avenue Anatole France-Champ de Mars
75007 PARIS
Tél. : + 33 (0)8 92 70 12 39
Métro : Bir-Hakeim (ligne 6), Trocadéro (ligne 9), ou RER C - Champ de Mars-Tour Eiffel.
www.toureiffel.paris 

 


Crédit photo : Square – 1er étage tour Eiffel - © SETE -E. Livinec

Bonnes adresses

Les meilleurs restaurants des Puces de Saint-Ouen

ma-cocotte-puce-saint-ouen


Qu’ils soient au sein des Puces de Saint-Ouen ou juste à côté, ces trois restaurants valent tous le détour, pour s’accorder une pause gourmande avant ou après avoir chiné ! Direction Ma Cocotte, Une Affaire de Famille ou La Puce.


 

 

Crédit photo :Meilleurs restaurants - Puces de Saint-Ouen - Ma Cocotte © Francis Amiand

Ma Cocotte

Situé à l’entrée des marchés Serpette et Paul Bert, ce restaurant tendance doit sa réputation à sa décoration, pensée par Philippe Starck, et aussi à sa cuisine bistronomique réconfortante.

Ici, les briques rencontrent le zinc, le bois, le béton et les pierres, dans un joyeux mélange à l’esprit industriel et baroque. Côté carte, on craque pour l’un des plats signature du lieu, comme le poulet fermier de Challans à la broche, le Fish and Chips de Portobello, ou le pain perdu glace caramel beurre salé. Sinon, il y a toujours les poireaux vinaigrette ou l’île flottante !

Ouvert tous les jours, de midi à 15 h et de 19 h à 23 h le mercredi, jeudi et vendredi.
Le lundi et mardi jusqu’à 22 h 30, et le samedi et le dimanche de 9 h à 21 h 30.
Formules midi et soir : 26 et 31 euros.
Service voiturier.

Ma Cocotte
106, rue des Rosiers
93400 Saint-Ouen
Tél. : +33 (0)1 49 51 70 00
Métro : Garibaldi (ligne 13) ou Porte de Clignancourt (ligne 4).
www.macocotte-lespuces.com 

La Puce

Ce bistrot recommandé par le Guide Michelin 2016 est situé non loin des Puces de Saint-Ouen, dans une petite rue calme.

On y déguste une cuisine traditionnelle dans un décor industriel chaleureux, composé de murs de briques rouges, de banquettes et de mobilier en bois foncé. Les mets sont réalisés à partir de produits issus de petits producteurs : ravioles de foie gras, lentilles à la crème de Porto blanc, baba au rhum etc. La Puce dispose aussi d’une très belle carte des vins, avec une sélection étrangère pour les connaisseurs.

Ouvert du mardi au samedi de midi à 14 h, et de 19 h 30 à 22 h.
A la carte : de 18 à 36 euros.

La Puce
17, rue Ernest Renan
93400 Saint-Ouen
Tél. : +33 (0)1 40 12 63 75
Métro : Mairie de Saint-Ouen ou Garibaldi (ligne 13).
www.facebook.com/La-Puce-Restaurant 

Une Affaire de Famille

Ce bistrot est l’une des adresses phares des Puces de Saint-Ouen, tenu par une mère et ses deux filles.

Elles y reçoivent les chineurs, puciers et flâneurs dans une ambiance conviviale et décontractée. La recette de leur succès ? Une cuisine française traditionnelle généreuse et colorée, à l’image du cabillaud sauce bisque de homard et fruits de mer, ou du suprême de poulet au romarin et purée de céleri. Le crumble de boudin noir et la crème caramel sont eux aussi irrésistibles.

Ouvert tous les jours, de 8 h à 17 h.
A la carte : de 16 à 35 euros.

Une Affaire de Famille

59, rue des Rosiers
93400 Saint-Ouen
Tél. : +33 (0)1 49 48 09 69
Métro : Garibaldi (ligne 13).
www.uneaffairedefamille.com 

Découvrez plus de bonnes adresses et de sorties parisiennes

    Voir toutes nos sélections