Expositions & Spectacles

Boris Chouvellon s’expose à La Maison Rouge

exposition-boris-chouvellon-detournement-de-fond-2010-mediumCet été, La Maison Rouge accueille le travail de l’artiste-plasticien français Boris Chouvellon, au cœur de son patio. Il a conçu une œuvre qui s’inscrit parfaitement dans l’espace, jouant sur l’architecture même du lieu, et notamment avec le sol, les baies vitrées et les murs. 

Boris Chouvellon s’attelle à reproduire dans ses travaux la ruine moderne, des zones de constructions à l’abandon, jusqu’aux zones agricoles, industrielles ou encore commerciales, oubliées ou délaissées. « Modern express » est un mobile accroché à une potence, maintenu par des chaînes. Cette sculpture contemporaine incarne des questions récurrentes dans notre société moderne. Pour l’anecdote, chaque année les amis de La Maison Rouge sélectionnent un artiste pour réaliser une création spécifique pour le patio de la fondation

.

 

 



Exposition « Boris Chouvellon. Modern express », du 8 juillet au 18 septembre 2016.
Ouvert tous les jours, sauf le lundi et le mardi, de 11 h à 19 h.
Nocturne le jeudi jusqu’à 21 h.
Plein tarif : 10 euros / Tarif réduit : 7 euros / Gratuit pour les moins de 13 ans

La Maison Rouge
10, boulevard de la Bastille
75012 Paris
Tél. : +33 (0)1 40 01 08 8
Métro : Quai de la Rapée (ligne 5).
www.lamaisonrouge.org

 


Crédit photo : Boris Chouvellon - Maison Rouge - Paris © Boris Chouvellon, Détournement de fond, 2010

 

 

L’art végétal s’invite à la Cité de la Mode et du Design 

exposition-the-bulk-garden-cite-medium

Jusqu’au 15 octobre 2016, la Cité de la Mode et du Design met à l’honneur l’art végétal dans son atrium. Pour cela, elle a fait appel au scénographe-paysagiste Christophe Ponceau, qui a pensé une pépinière d’un genre nouveau. 

En effet, l’exposition gratuite « The Bulk Garden » présente un jardin en attente. L’artiste a souhaité rendre hommage à l’usage premier des docks, où est installée la Cité, qui servaient d’espace de stockage, de transit et de passage. Cette installation végétale qui descend vers la Seine est en réalité une micro-forêt de Ginkgo Biloba. Pour l’anecdote, cet arbre fut le seul à résister à Hiroshima. Il symbolise depuis la nature en danger, certes exploitée, mais toujours assez forte pour s’adapter et survivre. Cette création éphémère nous invite à nous interroger sur la place accordée de nos jours au monde végétal.

 

 



Exposition « Christophe Ponceau : The Bulk Garden / Le Jardin en Stock », du 31 mai au 15 octobre 2016.
Ouvert tous les jours de 10 h à minuit.
Entrée gratuite.


Les Docks – Cité de la Mode et du Design
34, quai d’Austerlitz
75013 Paris
Métro : Gare d’Austerlitz (lignes 5 et 10).
www.citemodedesign.fr

 

Crédit photo : The Bulk Garden – Christophe Ponceau © Brigitte Baudesson

 

 

Soirée romantique à Vaux-le-Vicomte

les-soirees-aux-candelles-vaux-le-vicomte-mediumEnvie d’une escapade insolite et romantique ? Foncez au Château de Vaux-le-Vicomte découvrir les mythiques Soirées aux Chandelles.

Tout au long de la belle saison, il propose de visiter ses salons d’apparat et son jardin à la lueur de près de 2 000 bougies. Cette promenade intimiste permet d’admirer le monument comme suspendu hors-du-temps. Grande nouveauté cette année, Vaux-le-Vicomte présente deux spectacles interprétés par la compagnie Quidams : « Bilboquets » et « FierS à cheval ». Ces deux créations sont en réalité des ballets lumineux et sonores qui invitent à la rêverie. Les artistes se promènent le long des allées tout au long de la nuit. Pour profiter pleinement de cette soirée, le château dispose d’un très bon restaurant, les Charmilles, ou propose de savourer le spectacle sur des transats, avec une coupe de champagne et des macarons.

 

 

 



Les Soirées aux Chandelles, du 7 mai au 1er octobre 2016.
Tous les samedis, de 19 h à minuit.
Plein tarif : 19,50 euros / Tarif réduit : 17,50 euros / Gratuit pour les moins de 6 ans.
Coupe de champagne et macarons : 24 euros.


Château de Vaux-le-Vicomte
77950 Maincy
Tél. : +33 (0)1 64 14 41 90
Accès : (en train + navette) depuis Paris / Gare de l’Est en 50 min.
www.vaux-le-vicomte.com

 

 


Crédit photo : Les Soirées aux Chandelles – Vaux le Vicomte © Yann Piriou

 

 

Bonnes adresses

Pause marine chez Fichon

restaurant-fichon-paris-cave-a-poissons-medium

Ouvert depuis le 1er avril 2016, Fichon propose un tout nouveau concept à Paris : la cave à poissons. Cette adresse est à la fois un bar à vin, un restaurant dédié aux produits de la mer et un caviste.  

La décoration marine du lieu a été pensée par le décorateur d’intérieur Charles du Pouget, dans des tons de bleu. Pour l’anecdote, Fichon s’est installé dans une ancienne quincaillerie, et en a conservé son sol d’époque. Côté carte, les amateurs de poissons seront ravis, puisqu’ici il se décline sous toutes ses formes, fumé, cru, poché, ou encore, à la vapeur. La carte propose pêle-mêle : des rillettes de thon maison, un mi-cuit de bar au chalumeau, jus corsé, pistache, perles de poivron rouge et daïkon, ou encore, des œufs de truite sur émulsion d’œuf de poule et ricotta. En dessert, on se laisse séduire par la compotée de dattes à l’huile d’olive et yaourt au lait de brebis. Fichon est aussi réputé pour sa belle carte de vins biologiques, ses bières artisanales et ses cocktails préparés par Sylvain, le mixologue de la maison.





Ouvert du mardi au samedi de 12 h 30 à 14 h 30, et de 19 h 30 à 22 h 30.

Formules midi à 17 et 21 euros.

Fichon Boissonnier
98, rue Marcadet
75018 Paris
Tél. : +33 (0)9 70 94 52 14
Métro : Jules Joffrin (ligne 12) ou Marcadet-Poissonniers (lignes 4 et 12).
www.fichon.fr

 

Crédit photo : Restaurant Fichon – Cave à poissons © Fichon


La Louve : le bistrot franco-italien

restaurant-la-louve-paris-photo-simo-laraki-medium

La Louve est la deuxième adresse de Nicolas Fabre, déjà gérant du bar à vins Au Loup, situé rue Bergère dans le 9ème arrondissement. Installé avenue Trudaine, dans le même quartier, La Louve est un bistrot qui sert une cuisine méditerranéenne concoctée par le Chef Dimitri Gris

On adore sa décoration brute avec ses murs en briques, ses poutres de type industriel, son comptoir en bois, et sa cuisine ouverte. Tous les plats sont préparés à base de produits de saison. Ici la carte change tous les jours. Ainsi, il est possible d’y déguster des feuilles de courge, cuisses de grenouille et bulots frits, ou des spaghetti aux coques, poutargue, ail noir et menthe, ou un coquelet au lait et miel. Le cuisinier ne manque pas d’imagination, et réalise des mets tous plus colorés les uns que les autres. Une adresse à la fois jolie, décontractée et gourmande qui se teste en famille ou en amoureux.






Ouvert du mardi au samedi de midi à 14 h, et de 20 h à 23 h.
Fermé le dimanche et le lundi.
Formule Déjeuner à 20 euros

 

La Louve
4, avenue Trudaine
75009 Paris
Tél. : +33 (0)1 42 85 19 35
Métro : Anvers (ligne 2).
www.auloup.com

 

Crédit photo :  © La Louve – Simo Laraki

Découvrez plus de bonnes adresses et de sorties parisiennes

    Voir toutes nos sélections