Expositions

Quand les maîtres du graffiti sur toile s’invitent à la Pinacothèque de Paris

le-pressionnismeDu 12 mars au 13 septembre 2015, la Pinacothèque de Paris a décidé de célébrer un genre artistique encore peu reconnu dans l’Histoire de l’Art : le graffiti sur toile.

A travers une centaine d’œuvres (peintures à l’aérosol ou spray paint, esquisses préliminaires) réalisées dans les années 1980 à 1990, le public va pouvoir découvrir les grands maîtres du graffiti sur toile. Loin de la rue et du Street Art qui est sur toutes les lèvres actuellement, ces graffeurs comme Coco ou Phase 2, s’associent au sein de l’UGA (Union of Graffiti Artists) pour exposer leurs œuvres dans les galeries. Peu à peu, ils se font remarquer notamment après que Bando importe cette technique en France dès 1984. A l’époque, les artistes se forment et se confrontent sur le terrain dit « de Stalingrad » dans le nord de la capitale, comme A-one, Jonone ou Jay. Ils sont notamment repérés par Agnès B. qui les exposent dans les années 1980. Aujourd’hui, ils s’invitent à la Pinacothèque pour notre plus grand plaisir.

 

 

 

 

 

 

Exposition « Le Pressionnisme, les chefs-d’œuvre du graffiti sur toile de Basquiat à Bando », du 12 mars au 13 septembre 2015.
Ouvert tous les jours de 10 h 30 à 18 h 30.
Nocturne le mercredi et le vendredi jusqu’à 20 h 30.
Ouvert le 1er mai et le 14 juillet 2015, de 14 h à 18 h 30.
Plein tarif : 14 euros.

Pinacothèque I
28, place de la Madeleine
75008 Paris
+33 (0)1 42 68 02 01
Métro : Madeleine (lignes 8, 12 et 14).
pinacotheque.com

Crédit photo : TOXIC (Torrick Ablack; Américain, né en 1965). Alla Dalla. 1991. Peinture aérosol sur bois et toile. 160 x 134 cm.  Collection privée, Paris. © Photo: Pierre Guillien - Studio Objectivement.

Festival 360 degrés de danse

festival-360-degres-de-danse-edition-2015Le temps d’une soirée, le quartier de Saint-Germain-des-Prés va vivre au rythme de la danse grâce au festival 360 degrés de danse.

C’est au sein de la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs de Saint Germain que cet événement pensé par les directeurs artistiques Gilles et Eva Alonzo aura lieu.

Pour cette 7ème édition, ce sont 4 compagnies de danse qui se réunissent sur scène et donnent à voir des univers de danse très différents.

Les spectateurs pourront ainsi découvrir des numéros de danse contemporaine, de claquettes, de danse africaine et de Hip Hop. L’Art visuel est ici célébré en mettant en avant à la fois le corps dansé et le corps regardé.

 

 

 

 

7ème édition du Festival 360 degrés de danse, le samedi 14 mars 2015 à 19 h 15.
Tarif adulte : 20 euros / Tarif enfant (6-12 ans) : 15 euros.
 

MPAA
4, rue Félibien
75006 Paris
Tél. : +33 (0)1 46 34 68 58
contact@mpaa.fr
Métro : Mabillon (ligne 10).
mpaa.fr

Informations et réservations sur le site Internet festival360degres.net ou par téléphone au : 06 82 21 59 89

Crédit photo : © 360 degrés de danse

Bonnes adresses

Pause gourmande chez Juste le Zinc

salle-restaurant-juste-le-zinc-parisNouveau venu dans le quartier Europe, entre la place de Clichy et la gare Saint-Lazare, Juste le Zinc est un charmant bistrot qui invite à passer un moment gourmand entre amis.

La décoration du lieu est à la fois traditionnelle et moderne puisqu’elle associe des tons actuels (camaïeux de gris et de mordoré), à des meubles en chêne et des banquettes capitonnées. En cuisine, on retrouve le Chef Alain Hacquard, passé par la Marée de Rungis à ses débuts, puis au Lapérouse et au Petit Niçois, deux grandes tables parisiennes.

Il réalise une cuisine française traditionnelle au fil du marché : parmentier de joue de bœuf, civet de biche, rognons de veau à la normande, travers de porc au romarin, île flottante, riz au lait caramel beurre salé ou encore, baba au rhum.

 

Le grand plus :

La pompe à bière toute neuve qui distille des bières françaises comme la Goudale, la Belzebuth rouge, ou la Saint-Omer.

Ouvert du lundi au samedi de 8 h à minuit.
Formule déjeuner à 15 euros.

 

 

Juste le Zinc
25, rue de Turin
75008 Paris
Tél. : +33 (0)1 43 87 44 84
Métro : Rome (ligne 2), Liège (ligne 13) ou Europe (ligne 3).
Juste-le-Zinc 

Crédit photo : © Juste le Zinc

Les Comptoirs du Médoc : le bordelais célébré

les-comptoirs-du-medoc-parisAux Comptoirs du Médoc, le Chef Nicolas Tissier sublime les produits du terroir français, et particulièrement ceux du Médoc (région bordelaise).

Ancien second du Chef Jean-François Piège, il réalise une cuisine où les cuissons sont parfaitement maîtrisées, et où la gastronomie locale se pare d’épices.

La carte annonce des mets dont les noms mettent immédiatement l’eau à la bouche : saumon gravelax, minis poireaux grillés relevés au curry doux et fruit de la passion, lotte pochée et écrevisses au fenouil, filet de canard et ses navets glacés au jus de châtaignes, pour finir par une tarte citron meringuée au riz soufflé, un délice. En prime, la décoration du lieu est élégante, presque impressionnante avec ses grandes statures, son bar surélevé et son grand lustre où sont accrochés des verres. Une adresse qui s’inscrit parfaitement dans l’esprit haussmannien du quartier où le restaurant s’est installé, et qui convient parfaitement à un dîner romantique ou en famille le soir.


Ouvert du lundi au vendredi de midi à 14 h, puis de 19 h à 22 h.
Menu déjeuner à 37 euros.

 


Les Comptoirs du Médoc
93, rue de la Victoire
75009 Paris
Tél. : +33 (0)1 45 26 61 88
Métro : Saint-Lazare (lignes 3, 12, 13 et 14) ou Havre-Caumartin (lignes 3 et 9).
lescomptoirsdumedoc.com 

Crédit photo : © Les Comptoirs du Médoc

Maison Henri Le Roux : un nouvel écrin près des Invalides

maison-henri-le-roux-maitre-chocolatier-caramelier-75007Connue pour son caramel au beurre salé (C.B.S®), la célèbre Maison Henri Le Roux ouvre son troisième écrin parisien, à deux pas des Invalides.

Créées en 1977 par le Maître chocolatier et caramélier Henri Le Roux, ces gourmandises bretonnes sont devenues depuis des douceurs appréciées jusque dans la capitale. Après les boutiques de Saint-Germain-des-Prés et de la rue des Martyrs, cette nouvelle adresse s’inscrit dans l’esprit élégant et intemporel de la maison qui a fait appel pour l’occasion, à l’architecte japonais Kengo Kuma, et à l’artiste-maçon japonais Shuhei Hasado.

Ainsi, lorsqu’on y pénètre, on découvre un plafond réalisé en bois flotté, et des murs décorés de sable, qui évoquent ainsi la Bretagne et ses côtes. Sur place, il est possible de craquer pour des chocolats comme la recette Suzette et son praliné aux noix du Dauphiné, ou pour des caramels au beurre salé (C.B.S®), l’emblème de la maison.


Ouvert le lundi de 11 h à 14h et de 15 h à 18 h 30, du mardi au vendredi de 11 h à 14 h et de 15 h à 19 h 30, et le samedi de 11 h à 19 h 30.
Fermé le dimanche.
A partir de 20 euros le ballotin de caramels au beurre salé (C.B.S®).

 


Maison Henri Le Roux
52, rue Saint-Dominique
75007 Paris
Tél. : +33 (0)1 82 28 49 84
Métro : La Tour-Maubourg (ligne 8) ou Invalides (lignes 8, 13 et RER C).
chocolatleroux.com 

Crédit photo : © Henri Le Roux Maître Chocolatier Caramélier®

Découvrez plus de bonnes adresses et de sorties parisiennes

    Voir toutes nos sélections