Expositions & Spectacles

Projections sous les étoiles à la Villette

mustang-photo-ad-vitam-festival-cinema-plein-air-villette-paris-mediumCette année, le festival de Cinéma en plein air de la Villette s’intéresse au « Dress Code ». Tous les films présentés à l’occasion de cette 26ème édition portent sur ce thème. 

Tous les soirs de la semaine, exception faite du lundi et du mardi, les parisiens et les touristes sont invités à investir les pelouses du parc pour profiter d’une projection à la belle étoile. Confortablement installé sur un transat ou directement sur la pelouse avec une couverture, ce moment est à vivre en amoureux, entre amis ou en famille, pour une soirée inoubliable. Seront projetés cette année : « Tamara Drewe » de Stephen Frears, « Mustang » de Deniz Gamze Ergüven, « Jour de fête » de Jacques Tati, ou encore, « Full metal jacket » de Stanley Kubrick, et « Interstellar » de Christopher Nolan. Tous les films sont diffusés en version originale sous-titrée, sauf pour « Le Conte de la Princesse Kaguya » d’Isao Takahata, dont la séance le 27 juillet 2016 sera en français.

 

 



Festival de Cinéma en plein air, du 13 juillet au 21 août 2016.
Projections tous les soirs, sauf le lundi et le mardi.
Accès libre.
Location d’un transat et d’une couverture : 7 euros.

Parc de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
Tél. : +33 (0)1 40 03 75 75
Métro : Porte de Pantin (ligne 5).
www.lavillette.com

 


Crédit photo : Festival Cinéma plein air – Parc de la Villette - MUSTANG © AD VITAM

 

 

Jetez l’ancre au bord du canal de l’Ourcq cet été ! 

ete-du-canal-paris-photo-xavier-testelin-medium

Organisé entre terre et eau, le festival L’Eté du Canal propose de nombreuses activités en plein air, à découvrir en famille au bord du canal de l’Ourcq. Une centaine d’événements attend les curieux, des bals dansants aux expositions, jusqu’aux croisières gourmandes, arty ou musicales. 

En effet, il est possible d’embarquer pour une balade sur l’eau, au départ du bassin de la Villette direction le Port de loisirs de Bobigny (93). Les amateurs d’art urbain seront ravis de participer à des promenades commentées sur le sujet, déclinées en français ou en anglais, en compagnie d’un street artiste. Les plus grands pourront s’adonner aux plaisirs de la danse grâce à des guinguettes installées au bord de l’eau, ou lors de cours de salsa donnés par des professionnels. Enfin, les sportifs pourront louer un vélo afin de longer ce site exceptionnel.

 

 



L’Eté du Canal, du 2 juillet au 21 août 2016.
Départs des bateaux de midi à 19 h.
Navettes fluviales à 1 euro le samedi, et 2 euros le dimanche / Gratuit pour les moins de 10 ans.
www.tourisme93.com

 

Navettes fluviales
Bassin de la Villette
Métro : Jaurès (lignes 2, 5 et 7bis) ou Stalingrad (lignes 2, 5 et 7)


Crédit photo : L’Eté du Canal – Edition 2016 © Xavier Testelin

 

 

12ème édition des Etés de la danse

symphony-in-c-scheller-finlay-photo-paul-kolnik-les-etes-de-la-danse-mediumDu 28 juin au 16 juillet 2016, le festival Les Etés de la danse signe son grand retour au Théâtre du Châtelet. Pour cette 12ème édition, le New York City Ballet, dirigé par Peter Martins, fait l’honneur de donner 20 représentations exceptionnelles à Paris.

La célèbre compagnie sera à cette occasion accompagnée par l’Orchestre Prométhée. Ces 20 ballets différents ont tous été orchestrés par de grands noms du monde de la danse. Parmi eux, l’on peut citer les chorégraphes Justin Peck, Alexeï Ratmansky, Christopher Wheeldon, Jerome Robbins, et Peter Martins lui-même. L’une des œuvres majeures à découvrir cet été n’est autre que « Serenade » de George Balanchine. Composé sur la musique de Tchaïkovski, ce ballet transcendant est organisé en quatre mouvements : Russian Dance, Elegy, Sonatina et Waltz.

 

 

 



Les Etés de la danse, du 28 juin au 16 juillet 2016.
Tarifs : de 14 à 130 euros.
www.lesetesdeladanse.com


Théâtre du Châtelet
2, rue Edouard Colonne
75001 Paris
Tél. : +33 (0)1 40 28 28 28
Métro : Châtelet (lignes 1, 4, 7, 11 et 14).
chatelet-theatre.com 

 

 


Crédit photo : Les Etés de la danse 2016 – Théâtre du Châtelet – Symphony in C - Scheller Finlay © Paul Kolnik

 

 

Bonnes adresses

Arsène revisite l’omelette traditionnelle

restaurant-arsene-paris-photo-nicolas-jaballah-medium

La folie des restaurants monoproduit ne semble pas prête de s’arrêter. Nouveau venu, le restaurant Arsène revisite l’omelette traditionnelle, en créant des recettes salées ou sucrées !  

Elles sont servies accompagnées d’une salade de mesclun, ou d’un mille-feuille de pomme de terre. On craque pour la Meaux, à base de rosbif Charolais Français, de Brie de Meaux AOP, de tomates séchées, de confit d’échalotes et de persil. Autre recette incontournable du lieu, la Crécy, composée entre autres, de veau et de Bleu d’Auvergne. Baveuse, roulée ou farcie, l’omelette se décline ici sous toutes ses formes, jusqu’au dessert. Envie d’une touche sucrée ? Pensez à la version pommes-poires, noisettes caramélisées et caramel au beurre salé. Arsène sait surprendre nos papilles, en toute simplicité.





Ouvert du mardi au vendredi de midi à 14 h 30, et de 19 h 30 à 22 h 30, ainsi que le samedi soir.

Brunch : le samedi de midi à 15 h, et le dimanche de 11 h à 16 h.
Omelette à partir de 8 euros / Brunch à 18 euros

 

Arsène
142, rue Saint-Denis
75002 Paris
Tél. : +33 (0)1 40 26 10 22
Métro : Réaumur-Sébastopol (lignes 3 et 4) ou Etienne Marcel (ligne 4).
www.facebook.com/Arseneomeletteauxoeufs

 

Crédit photo : Restaurant Arsène - Paris - © Nicolas Jaballah


La cave à manger typiquement parisienne

restaurant-le-garde-manger-paris-photo-pierre-monetta-medium

Niché dans une petite rue du 17ème arrondissement, Le Garde Manger est avant tout un traiteur de quartier. Il attire irrémédiablement l’œil avec sa devanture en granit bordeaux et ses chaises jaune poussin en terrasse. 

A l’intérieur, on en prend plein les yeux : plafond belle époque de verre peint fin XIXe siècle, et cageots menuisés superposés de différentes tailles qui accueillent des produits pittoresques de France. Le soir, dès 19 h 30, le lieu se transforme en une cave à manger, où l’on peut partager de petites assiettes à prix doux, autour d’un verre de vin issu de vignobles classiques ou nature. Ouvert par Laura Portelli, d’origine italienne, cet endroit propose aussi bien du rosbif tranché que des aubergines grillées et marinées aux câpres et anchois de Sicile, de la crème épaisse de Normandie que des travers de porc au miel. Un lieu où le mot gourmandise prend tout son sens.






Ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 14 h, et de 17 h à 23 h.
Petites assiettes à partir de 6/7 euros.

 

Le Garde Manger
8, rue Meissonier
75017 Paris
Tél. : +33 (0)9 67 12 81 81
Métro : Wagram (ligne 3).

 

Crédit photo : Le Garde Manger - Restaurant  - © Pierre Monetta

Découvrez plus de bonnes adresses et de sorties parisiennes

    Voir toutes nos sélections