Paris Worldwide/bonnes adresses


Et si cette année, vous délaissiez les sempiternelles cravate et bouteille de vin pour offrir à votre père un cadeau qui sorte du lot ? Paris Worldwide a couru la capitale et déniché trois coups de cœur qui devraient faire leur effet.


 

 

Lui offrir les services d’un cireur nomade 

Première de nos idées cadeaux, donner un coup de lustre aux souliers fétiches de votre père. Leur sauveur se nomme David El Hayani, créateur du concept Reflets de cuirs. Après une longue carrière dans les univers du prêt-à-porter, de la maroquinerie et de la haute horlogerie, où il a forgé sa méticulosité, l’homme aux mains d’or se déplace désormais avec sa voiture vintage au domicile des particuliers pour se mettre à leurs pieds. Cordonnerie, teinture, patine ou cirage n’ont aucun secret pour cet inconditionnel de la belle ouvrage. Compter 25 € pour un glaçage, 110 € pour un remontage complet (06 82 89 81 00). De quoi repartir du bon pied !


Reflet de cuir
06 82 89 81 00




reflet de cuir





bar-la-mina-paris



Un cocktail sous terre à La Mina 

Autre suggestion, accompagner votre papa dans les entrailles de Carbon, restaurant de grillades argentin du Marais qui dissimule en sous-sol un bar clandestin baptisé « La Mina » (Traduire « La Mine », en espagnol). Ornée de casques de mineurs, la cache accueille deux mixologues avertis, en la personne de Sébastien Gans, ex-Candelaria, et Thomas Girard, passé par le Gravity Bar. Le duo délivre des perles travaillées avec soin au shaker, à l’image de l’Hokusai, breuvage délicatement iodé qui mêle saké, thé, gin et vermouth, ou de l’incroyable daïquiri maison, à la peau d’ananas grillée et mélasse noire (cocktails : 12-14 €).


Bar La Mina
14, rue Charlot, Paris 3e
01 42 72 49 12



Morceaux d’exception chez Grill Astier


Dernière proposition, si votre père est amateur de délices carnés : Le Grill Astier, mordante annexe de l’institution bistrotière Astier, nichée rue Jean-Pierre Timbaud, dans le 11e. Dès l’entrée, l’armoire à maturation présente, tels des joyaux sous vitrine, les viandes d’exception convoquées par la Maison pour les cuisiner au charbon de bois. Installés sur les peaux de bête qui bardent les banquettes, les visiteurs dévorent filet de bœuf simmental de Bavière (37 €), Picanha de bœuf Salers (23 €) ou ribs de porc au piment d’Espelette (20 €). Tout de même plus réjouissant à offrir qu’une cravate, non ?


Le Grill Astier
40, rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e
01 43 55 57 00







grill-astier