Atterrissage et balisage

Paris Aéroport garantit aux compagnies aériennes, ses clients, les services nécessaires au bon déroulement des opérations aéroportuaires, en particulier dans 2 domaines-clés :

•  l’atterrissage
•  le balisage

Ces services sont financés par les redevances aéroportuaires payées par les compagnies aériennes.

Atterrissage

Paris Aéroport met à la disposition des compagnies aériennes ses infrastructures de premier plan, comprenant 4 pistes à Paris-Charles de Gaulle et 3 pistes à Orly. 
Afin de garantir une qualité de service constante, Paris Aéroport se charge des opérations suivantes: 

•  entretien des surfaces revêtues et des abords,
•  déneigement et déverglaçage,
•  contrôle des pistes,
•  systèmes Navigation Aérienne,
•  assainissement (équipements, entretien, fonctionnement)
•  amortissement des investissements (pistes et voies de communication) 
•  entretien des surfaces revêtues et des abords,
•  déneigement et déverglaçage,
•  contrôle des pistes,
•  systèmes Navigation Aérienne,
•  assainissement (équipements, entretien, fonctionnement)
•  amortissement des investissements (pistes et voies de communication)

Ces services sont financés par la redevance d’atterrissage, calculée en fonction de :

•  la Masse Maximum au Décollage (MMD ou MTOW pour « Maximum Take-Off Weight ») de l’avion, arrondie à la tonne supérieure,
•  son groupe acoustique, c’est-à-dire son niveau de bruit (il existe 5 groupes),
•  l’heure (jour/nuit) et l’aéroport d’atterrissage,
•  la nature du vol (entraînement, essai, retour forcé…).

Balisage des pistes

Paris Aéroport assure l’éclairage (balisage lumineux) des pistes : la nuit de manière systématique et le jour en cas de mauvaise visibilité. Le jour, le balisage est allumé dès que la visibilité horizontale, mesurée par Météo France, est inférieure ou égale à 4 000 mètres. 
En matière de balisage, le Groupe prend notamment en charge : 

•  l’entretien des équipements,
•  l’amortissement des dispositifs de balisage,
•  la consommation d’électricité pour l’éclairage. 

Ces services sont financés par la redevance balisage, due pour tout décollage ou atterrissage et calculée selon le moment de la journée (jour/nuit) et le niveau de visibilité horizontale.

Tarifs des redevances