Publié le 18/12/2020



Le Groupe ADP se mobilise pour le transport des futurs vaccins contre la Covid-19 




Le Groupe ADP, via l'ensemble de sa communauté Cargo de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle, premier aéroport en Europe pour les activités de fret aérien, réuni au sein de l'ACFA (Air Cargo France Association), se prépare pour l'approvisionnement et la distribution des futurs vaccins contre la Covid-19, dès lors que ces derniers seront autorisés et en mesure d'être distribués.

L'ACFA, association professionnelle regroupant l'ensemble des opérateurs du Cargo de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle (plateforme aéroportuaire, transitaires, handlers, expressistes et compagnies aériennes), ainsi que les services de l'Etat tels que la Préfecture déléguée pour la sécurité et la sûreté des aéroports parisiens, la DGDDI (Direction générale des douanes et des droits indirects) et la DGAC (Direction générale de l'aviation civile), a initié des travaux et des réflexions pour identifier les principales actions à mettre en œuvre afin que l'aéroport soit exemplaire dans la chaîne d'approvisionnement et de distribution des futurs vaccins contre la Covid-19.

Des groupes de travail sont à pied d'œuvre et l'ensemble des acteurs de la chaîne logistique est fortement mobilisée, comme depuis le début de la crise où les activités cargo ont permis d'acheminer des flux marchands essentiels à la continuité de la vie économique du pays (matériels et équipements médicaux, denrées alimentaires, pieces et composants pour l'industrie, etc.).

 



Paris-CDG, un hub logistique sûr et de premier plan adapté à ces opérations


Grâce à leurs certifications GDP (Good Distribution Practice) ou Pharma CEIV (Center of Excellence for Independent Validators), de nombreux opérateurs de Paris-Charles de Gaulle garantissent déjà un traitement sûr et conforme aux standards les plus stricts du secteur pharmaceutique. Un atout de taille à l'heure où le monde entier attend le feu vert des autorités sanitaires pour lancer les campagnes de vaccination contre la Covid-19.

En effet, des millions de doses de vaccin pourraient être acheminées via les plateformes aéroportuaires équipées de dispositifs capables d'assurer la rapidité et la sécurité du flux de ces cargaisons. 

La qualité des installations dédiées à la chaine du froid fait de Paris-CDG un hub logistique sûr et de premier plan, parfaitement adapté à cette opération sans précédent. Les futurs vaccins nécessitant une température de conservation très basse (-70° voire -80°), seront quant à eux, transportés dans des contenants spécifiques qui garantissent leur protection. L'objectif étant que les vaccins passent le moins de temps possible sur la plateforme, aucune nouvelle installation ou équipement frigorifique supplémentaire n'est nécessaire.



Focus sur les certifications CEIV Pharma et GDP


La certification CEIV Pharma est attribuée par l'association internationale du transport aérien (IATA) aux entreprises capables de répondre aux exigences des fabricants pharmaceutiques.
Elle garantit que les installations, les équipements, les opérations et le personnel sont conformes à toutes les normes, réglementations et directives nationales et internationales pour protéger l'intégrité de produits à température contrôlée et sensibles au temps, notamment les vaccins, jusqu'à leur destination finale.



La certification GDP est délivrée par l’agence européenne du médicament (EMA). Elle s'applique à la distribution, à l'approvisionnement, au stockage et au transport des ingrédients pharmaceutiques actifs et d'autres ingrédients utilisés dans la production des médicaments.



La Cargo City de Paris-CDG, un atout pour la livraison et l'envoi des vaccins



La Cargo City de Paris-CDG est la plus grande d'Europe : environ 300 hectares d'un seul tenant et 700 000 m² d'entrepôts cross-dock avec des accès direct aux avions.

De plus, avec plus de 3 500 m² d'entrepôts spécialisés pour le stockage des produits thermosensibles entre +2 °et +8°. 

Cargo City en bref

Deux mots d'ordres : améliorer et accroître la performance



L'ACFA, comme le Groupe ADP, mobilise tous les acteurs du fret et de la logistique pour améliorer et accroître le niveau de performance dans la gestion des flux de vaccins.

Les deux mots d'ordre principaux sont la rapidité et la sécurité des flux de marchandises ainsi que de la chaîne du froid.