Publié le 2 novembre 2022



Le Groupe ADP reçoit la certification ACA 4
pour ses plateformes parisiennes



Le Groupe ADP, via ses trois plateformes parisiennes Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget, a reçu en juillet la certification ACA niveau 4 (Airport Carbon Accreditation – niveau 4 : Transformation). Cette certification récompense les efforts de la politique climatique du Groupe ADP, notamment son ambition de réduire son empreinte carbone et d’être en adéquation avec la trajectoire de limitation des hausses de température fixée à 1,5°C par les Accords de Paris.




L’ACA, programme mondial de gestion carbone pour les aéroports, évalue de manière indépendante les efforts des aéroports pour gérer et réduire leurs émissions de carbone à travers différents niveaux de certification.

Ces bons résultats se traduisent par une baisse de 57% des émissions internes de gaz à effet de serre depuis 2009 dans les aéroports parisiens du Groupe ADP, notamment grâce au déploiement de la production d’énergies renouvelables (biomasse, géothermie, etc.), aux actions d’amélioration d’efficacité énergétique, à l’utilisation de méthodes de construction durables ou encore à la transition énergétique des véhicules.
Centrale thermique frigorifique et électrique, avec ses chaudières biomasse à Paris-CDG




Au niveau 4 du programme ACA, le Groupe ADP complète le calcul de ses émissions externes (scope 3) en y ajoutant notamment les émissions liées au trajet de l’avion depuis son point de départ jusqu’à son point d’arrivée, compté selon la méthode demi-croisière (50% pour l’aéroport de départ, 50% pour l’aéroport d’arrivée), et renforce le plan d’action avec ses parties prenantes et notamment les compagnies aériennes sur les sujets de carburants aéronautiques durables et hydrogène. 

Carburant aéronautique durable (SAF) à Paris-CDG





A l'international, plusieurs plateformes du Groupe ADP ont également été certifiées en 2022. L'aéroport de Zagreb en Croatie et celui d'Enfidha en Tunisie ont obtenu la certification niveau 3 (Optimisation). Izmir, Ankara et Antalya en Turquie, ainsi que Hyderabadet en Inde ont obtenu la certification niveau 3+ (Neutralité). Enfin, l'aéroport de New Delhi en Inde et Amman en Jordanie ont obtenu la certification niveau 4+ (Transition).
A noter que parallèlement l'aéroport Santiago du Chili possède la certification niveau 1 (Mapping) et celui de Liège en Belgique la certification niveau 2 (Réduction). 
Aéroport d'Amman en Jordanie