Message du président


edito-actionnaires-image-augustin-de-romanet

Madame, Monsieur, cher actionnaire,

2017 a été une année de transformation du Groupe ADP tant à Paris qu'à l'international.

Le trafic de Paris Aéroport a atteint 101,5 millions de passagers en 2017, dépassant pour la première fois le seuil symbolique des 100 millions de passagers, tiré par la croissance du trafic long-courrier. Cette croissance, portée notamment par les ouvertures de ligne dont 8 long-courriers, est une bonne nouvelle pour l'entreprise sur le long terme et un défi opérationnel quotidien.

L'année 2017 a vu se concrétiser, à Paris, des projets structurants pour le développement du Groupe ADP avec en particulier la validation d'étapes majeures pour le projet CDG Express et la signature d'un important contrat avec FedEx.

Elle a également vu le déploiement de la stratégie du Groupe ADP sur le plan international avec le renforcement de sa présence au capital de TAV Airports ayant pour conséquence son intégration globale dans les comptes du Groupe au 2nd semestre et avec la signature du contrat portant sur le renforcement de la participation en Jordanie.

Ces projets sont des opportunités de croissance et de création de valeur pour les années à venir.
Le chiffre d'affaires progresse en 2017 de 670 millions d'euros à  3 617 millions d'euros et l'EBITDA atteint 1 567 millions d'euros.

Le résultat net part du Groupe est en croissance de 136 millions d'euros, à 571 millions d'euros, et permet de proposer un dividende de 3,46 euros par action à la prochaine assemblée générale. Sur la base d'une hypothèse de croissance du trafic comprise entre 2,5 % et 3,5 % pour Paris Aéroport et entre 10 % et 12 % pour le Groupe TAV Airports en 2018 par rapport à 2017, l'EBITDA consolidé 1 est attendu en hausse de 10 à 15 %, hors effets de périmètre qui pourraient survenir en 2018. Hors intégration globale de TAV Airports, l'EBITDA du Groupe ADP est attendu en hausse de 2,5 % à 3,5 %.

Pour mémoire, TAV Airports attend une croissance de son EBITDA 2 entre 5 % et 7 % en 2018 par rapport à 2017.

Le Groupe ADP maintiendra en 2018 un taux de distribution de 60 % du résultat net part du Groupe.

Je vous remercie de la confiance que vous accordez au Groupe ADP.


 


 



Augustin de Romanet
Président-directeur général