Le Groupe ADP aux commandes de Queen Alia International à Amman



Depuis 2007, le Groupe ADP exploite l'aéroport Queen Alia International à Amman en Jordanie par le biais de la société concessionnaire Airport International Group (AIG) dont il détient 51% du capital (depuis 2018). 

D'une durée de 25 ans, le contrat de concession prévoit l'exploitation des terminaux existants et la construction et l'exploitation d'une nouvelle aérogare.

La construction de ce nouveau terminal s'est déroulée en deux phases. Une première phase de travaux a permis la création de 113 000 m2 offrant une capacité de 7 millions de passagers, mis en service en mars 2013. Une extension a été ajoutée en septembre 2016, portant la capacité totale à 12 millions de passagers par an.

A Amman, les équipes constituées par le Groupe ADP encadrent 440 personnes chargées de la qualité, de l'ingénierie, de la maintenance, des commerces, des services aux passagers et des technologies de l'information.


Ecrin de la compagnie nationale Royal Jordanian, cet aéroport, qui a accueilli 8,9 millions de passagers en 2019, est considéré comme une pépite dans la région. Reconnu pour la qualité de ses infrastructures aéronautiques et les services aux passagers, il a remporté à plusieurs reprises le titre de « meilleur aéroport du Moyen-Orient » dans la catégorie des aéroports de 5 à 15 millions de passagers par an, lors des ASQ (Airport Service Quality) Awards de l'ACI (Airport Council International).

Enfin, l'aéroport Queen Alia d'Amman est le premier aéroport du Moyen-Orient à avoir atteint, depuis 2018, la neutralité carbone, selon le programme Airport Carbon Accreditation (ACA) de l'ACI. En mai 2020, cette certification a été renouvelée et étendue jusqu'en 2022. 



160 000
m² superficie du nouveau terminal
12
millions de passagers capacité d'accueil du nouveau terminal