Les projets de modernisation de la plateforme
Paris-Charles de Gaulle

 


Le Groupe ADP s'est engagé dans un programme d'aménagements pour Paris Aéroport, avec le lancement de plusieurs projets majeurs. Les aéroports parisiens se transforment en profondeur, évoluent et préparent dès à présent l'avenir. 
Offrir un nouveau visage aux passagers et aux clients permet ouvre de nombreuses opportunités de croissance pour le Groupe et prépare le futur des aéroports dès aujourd'hui.
L'aéroport de Paris-Charles de Gaulle s'équipe des meilleurs standards internationaux pour s'adapter aux grandes évolutions de son trafic et de l'internationalisation des destinations en hissant toujours plus haut la qualité d'accueil des passagers.








Terminaux 2B-2D : réhabilitation et création du bâtiment de jonction

  • Mai 2016 Début des travaux préparatoires Ce nouvel ouvrage se compose de deux projets distincts et complémentaires : la réhabilitation du Terminal 2B et la création d'un bâtiment de jonction 2B-2D.

  • Février 2021 Fin des travaux Les travaux ont permis de réhabiliter le Terminal 2B et de l'agrandir côté piste pour permettre de séparer les flux départ et arrivée des passagers.

  • Printemps 2021 Mise en service Un nouveau bâtiment dit de « liaison »  a été construit entre le Terminal 2B et le Terminal 2D regroupant les fonctions d'inspection-filtrage, une salle de livraison bagages, des surfaces commerciales et des salons.

Mai 2016 Début des travaux préparatoires Ce nouvel ouvrage se compose de deux projets distincts et complémentaires : la réhabilitation du Terminal 2B et la création d'un bâtiment de jonction 2B-2D.

Février 2021 Fin des travaux Les travaux ont permis de réhabiliter le Terminal 2B et de l'agrandir côté piste pour permettre de séparer les flux départ et arrivée des passagers.

Printemps 2021 Mise en service Un nouveau bâtiment dit de « liaison »  a été construit entre le Terminal 2B et le Terminal 2D regroupant les fonctions d'inspection-filtrage, une salle de livraison bagages, des surfaces commerciales et des salons.





Les 3 enjeux du projet

Qualité des parcours passagers
pour une expérience de voyage plus fluide.
Nouveaux standards d'aménagements
pour répondre aux attentes de nos clients avec une offre optimisée de commerces et de services.
Des espaces plus agréables et plus modernes
inspirés de Paris et de son art de vivre.


Un bâtiment emblématique

Les formes courbes de l’ouvrage, en rappel à celles des halls A, B, C et D et de leurs toitures permettent d'optimiser le volume du bâtiment, tout en respectant les contraintes de gabarit depuis la tour de contrôle Sud.


Le choix de ces courbes s'inscrit en continuité du récit architectural imaginé par Paul Andreu, inauguré en 1981 avec le Terminal 2B, puis décliné sur les Terminaux 2A, 2C et 2D.

77 500 m2
de surface totale
Des espaces plus grands et plus fluides

Libérée des ressources principales (livraison bagages et contrôle de sûreté) installées dans la nouvelle liaison, l'organisation du Terminal 2B a été totalement repensée. Le hall public, baigné de lumière, occupe toute la longueur du bâtiment sur une profondeur d'environ 17 m.

3
salles d'embarquement
Une nouvelle expérience parisienne

Des restaurants de chefs, des bars d'ambiance et des magasins de luxe, les passagers pourront trouver une halle gourmande inspirée des marchés et passages couverts parisiens, tels que le Carreaux du Temple, le Marché Saint-Quentin, la Halle Secrétan ou la galerie intérieure de la Cité Argentine.




CDG Express : rejoindre le cœur de la Capitale en 20 min

  • 2008 Origines du projet Le projet est déclaré d'utilité publique. A noter que le débat public s'ouvre dès 2003.

  • 2018 Acteurs du projet Création du gestionnaire d'infrastructure composé du Groupe ADP, de SNCF Réseau et de la Caisse des Dépôts et Consignations.

  • Début 2027 Mise en service Liaison ferroviaire directe, avec des quais dédiés entre Paris-Gare de l'Est et Paris-CDG, Terminal 2, avec une fréquence d'un train toutes les 15 min.

2008 Origines du projet Le projet est déclaré d'utilité publique. A noter que le débat public s'ouvre dès 2003.

2018 Acteurs du projet Création du gestionnaire d'infrastructure composé du Groupe ADP, de SNCF Réseau et de la Caisse des Dépôts et Consignations.

Début 2027 Mise en service Liaison ferroviaire directe, avec des quais dédiés entre Paris-Gare de l'Est et Paris-CDG, Terminal 2, avec une fréquence d'un train toutes les 15 min.



Les 3 enjeux du projet

Un accès routier fluidifié
La connexion de la Francilienne entre la RN2 et l'autoroute A1 permettra d'écouler sur le réseau principal plus de 30 % des véhicules contre environ 20 % aujourd'hui.
Un budget total de 2,2 Md€
financé à hauteur de 0,4 Md€ par les fonds propres des actionnaires à parts égales et à hauteur de 1,8 Md€ par un prêt de l’Etat intégralement remboursé par CDG Express, avec intérêts.
Un désengorgement du RER B
Le projet permettra au RER B de retrouver sa vocation première de transport du quotidien et de desserte locale. 537M€ sont consacrés au renouvellement et à la modernisation des voies ferroviaires du Nord de l'Ile-de-France.


Une offre multimodale et diversifiée
Le CDG Express reliera directement Paris-CDG à Paris-Gare de l'Est en 20 min. Les voyageurs bénéficieront d'un transport fiable, rapide, confortable et connecté, comparable à celui des autres grandes métropoles européennes et internationales.


Consultez le site du CDG Express
8 km
de voies nouvelles sur les 32 km du tracé du CDG Express
Une liaison fiable et connectée
Le CDG Express prévoit une interconnectivité optimale avec les métros, les bus et les trains grandes lignes via le cœur de la Capitale.

L'info vol sera disponible en continu sur l'ensemble du trajet.
Consultez le tracé la future ligne
300 000 t
d'émission de CO2 en moins grâce au CDG Express








Transition écologique : le Groupe ADP s'engage dans la transformation de Paris-CDG

  • 9 juin 2020 Une industrie aéronautique verte Plan de soutien du Gouvernement pour une industrie verte et compétitive. Les aménagements contribuant à la transition énergétique pour le secteur aérien dans son ensemble et pour Paris-CDG en particulier doivent être repensés au regard de l'accélération des engagements sur l'avion vert.

  • 11 février 2021 Un nouveau projet Le Gouvernement demande au Groupe ADP de présenter un nouveau projet d'aménagement pour l'aéroport de Paris-CDG après l'arrêt du projet de Terminal 4. Le Groupe ADP prend acte de cette demande qui est l'une des conséquences de la crise du Covid-19.

  • Depuis Les défis d'aménagements de Paris-CDG La crise liée à la pandémie de la Covid-19 a durablement affecté les perspectives de croissance du trafic, remettant en cause le calendrier des besoins d'accroissement des capacités d'accueil des passagers de Paris-CDG. Un travail de révision du projet initial a donc été engagé pour s'adapter aux nouvelles hypothèses de trafic et répondre aux enjeux de transition environnementale du secteur.

9 juin 2020 Une industrie aéronautique verte Plan de soutien du Gouvernement pour une industrie verte et compétitive. Les aménagements contribuant à la transition énergétique pour le secteur aérien dans son ensemble et pour Paris-CDG en particulier doivent être repensés au regard de l'accélération des engagements sur l'avion vert.

11 février 2021 Un nouveau projet Le Gouvernement demande au Groupe ADP de présenter un nouveau projet d'aménagement pour l'aéroport de Paris-CDG après l'arrêt du projet de Terminal 4. Le Groupe ADP prend acte de cette demande qui est l'une des conséquences de la crise du Covid-19.

Depuis Les défis d'aménagements de Paris-CDG La crise liée à la pandémie de la Covid-19 a durablement affecté les perspectives de croissance du trafic, remettant en cause le calendrier des besoins d'accroissement des capacités d'accueil des passagers de Paris-CDG. Un travail de révision du projet initial a donc été engagé pour s'adapter aux nouvelles hypothèses de trafic et répondre aux enjeux de transition environnementale du secteur.



Le transport aérien doit accélérer sa transition énergétique. Nous devons en tirer les conséquences dans nos projets futurs. Après la décision de l'Etat de demander au Groupe ADP l'abandon de l'actuel projet de Terminal 4 ainsi que la présentation d'un nouveau projet d'évolution de la plateforme de Paris-Charles de Gaulle, le Groupe ADP engage un temps de réflexion sur les enjeux d'avenir de l'aéroport. Les plateformes parisiennes ont vocation à devenir leaders de l'aviation verte, au service de toutes nos parties prenantes, et notamment des territoires riverains de l'aéroport.
Augustin de Romanet,
Président-directeur général du Groupe ADP



Terminal 1 : jonction des satellites

  • 2016 Début des travaux préparatoires Réflexion globale sur une réhabilitation de l'ensemble des espaces des satellites 1 et 3 en jonction des bâtiments nodaux et de liaison.       

     

  • 2017 Travaux d'infrastructures Les premiers travaux d'infrastructures ont eu lieux avec la création de 9 postes avions dont 6 gros porteurs et 3 moyens porteurs. 

  • Depuis 2018 Construction

    Les premiers travaux portant sur la création des bâtiments nodal et de liaison débutent.

2016 Début des travaux préparatoires Réflexion globale sur une réhabilitation de l'ensemble des espaces des satellites 1 et 3 en jonction des bâtiments nodaux et de liaison.       

 

2017 Travaux d'infrastructures Les premiers travaux d'infrastructures ont eu lieux avec la création de 9 postes avions dont 6 gros porteurs et 3 moyens porteurs. 

Depuis 2018 Construction

Les premiers travaux portant sur la création des bâtiments nodal et de liaison débutent.



Les 3 enjeux du projet

Qualité des parcours passagers
pour une expérience de voyage plus fluide.
Des postes avions supplémentaires
pour répondre au trafic en expansion.
Des satellites plus spacieux
pour améliorer l'ambiance et le confort des espaces.


Depuis 2016, le terminal 1 figure historique de Paris-Charles de Gaulle a entamé une transformation de grande envergure consistant à terme à l'unification de tous ses satellites. L'idée du projet est d'optimiser le flux passagers, d'améliorer l'ambiance et le confort des espaces empruntés par nos clients et d'optimiser l'implantation des postes avions.  
9
Postes avions
Ce projet de jonction des Satellites 1 et 3, s'articule autour d'un bâtiment nodal (accolé au satellite 1) et d'un bâtiment de liaison (reliant le Satellite 3), répartis sur 5 niveaux et comprenant une zone centralisée d’inspection filtrage, une zone commerciale de 6 000m², une zone d’embarquement et des salons dédiés aux compagnies.




Les projets réalisés en 2020