Tripperty : Le nouveau service de prise en charge d'objets interdits en cabine 

 

Avec pas moins de 14 tonnes d'objets prohibés saisis à l'aéroport Paris-Charles de Gaulle en 2017, Le Groupe ADP, Le Groupe La Poste et Bagages Du Monde ont décidé de lancer l'expérimentation d'un nouveau service de prise en charge des objets interdits en cabine nommé TRIPPERTY

 

Ce rapprochement entre l'équipe InnovationHub du Groupe ADP et une équipe d'intrapreneurs du Groupe La Poste illustre la capacité des grands groupes à inventer de nouveaux services unis par une volonté d'innover ensemble.

 

Grâce à ce service, les passagers peuvent désormais récupérer les objets qui leur ont été retirés aux contrôles de sûreté. Une fois réquisitionné l'objet est placé dans un emballage par l'agent de sûreté.

Le passager reçoit en contrepartie un récépissé et une notice lui expliquant la procédure à suivre.

Reste ensuite 21 jours pour se rendre sur le site www.box.tripperty.com et choisir entre la mise à disposition de l'objet à la consigne de l'aéroport Bagages Du Monde pendant deux semaines pour 10 euros ou via l'envoi postal, à 15 euros pour la France, et 20 euros en Europe et 30 euros pour l'international

 

Véritable avancée en terme de satisfaction client, ce premier succès permet au Groupe ADP de continuer sur cette lancée et de déployer ce service dans les autres terminaux de Paris-Orly et Paris-Charles de Gaulle.


1ère conférence de l'art urbain