9 initiatives « vertes » à Orly 3


Le Groupe ADP, via ses aéroports parisiens (Paris Aéroport), s'engage dans une politique du verdissement de ses terminaux. Electricité verte, éclairage basse consommation, vitrage thermique, géothermie, recyclage des déchets, mais aussi des eaux de pluie... Sans oublier la biodiversité dans son ensemble. Les initiatives en faveur de l'environnement sont nombreuses à Paris Aéroport, et notamment à Paris-Orly 3. 



Nous consommons une énergie verte


A Orly 3, 100% de l’électricité consommée est verte. Elle provient de sources d’énergies renouvelables, telles que l’éolien, le solaire ou l’hydraulique, que nos fournisseurs d’énergie nous distribuent au quotidien. Elle émane aussi de la production issue de la géothermie. Par ailleurs, nous récupérons sur nos plateformes la chaleur de l’incinérateur de déchets du Marché international de Rungis.

Découvrez toutes nos initiatives



Nous offrons une seconde vie à l'eau de pluie


A Orly 3, dès 2022, les blocs sanitaires de l’aérogare seront tous alimentés par de l’eau issue du retraitement des eaux pluviales : c’est déjà le cas pour Orly 1 et 2 et pour le refroidissement d'installations industrielles de la plateforme. Ce sont ainsi plus de 200 000m3 d’eau qui sont systématiquement collectés et récupérés après un passage dans le système de traitement des eaux pluviales.
Découvrez toutes nos initiatives



Vous atterrissez en mode avion


A Paris-Orly, lors de la phase d’atterrissage, l’approche en descente continue est privilégiée. Cette procédure opérationnelle, qui vise à éviter une arrivée par paliers intermédiaires faite de descentes successives, sollicite moins les moteurs des avions. C’est donc moins de nuisances sonores, moins d'émissions de gaz à effet de serre et moins de consommation de carburant.

Découvrez toutes nos initiatives


Pourquoi atterrir en mode avion ? 


Généralement, pour faire atterrir un avion, le pilote procède à un atterrissage par paliers, ce qui consiste à alterner phases de descente et phases de stabilisation, chacune d’elle impliquant de nouvelles accélérations. A Paris Orly, nous privilégions l’approche en descente continue, consistant quant à elle à adopter une trajectoire plus linéaire prenant la forme d’une descente douce. Amorcée dès 2000m avant l’arrivée sur la piste, cette approche sollicite moins les moteurs des appareils et contribue à réduire le bruit pour les riverains. Ses bénéfices sont également environnementaux (réduction de la pollution de l’air) et économiques (diminution de la consommation de carburant). Depuis 2017, 37% des phases d’atterrissage sur l’aéroport de Paris-Orly se font en descente continue.




Avec Paris Aéroport, sentez-vous bien en toutes saisons


A Orly 3, nous avons opté pour un vitrage qui invite la lumière dans nos espaces. Avec un coefficient thermique de 1,1 W/m²K, il offre une performance supérieure de 10 à 36% aux exigences de la réglementation thermique RT 2012. Nos lieux de vie et de passage exploitent ainsi parfaitement les apports solaires pour un confort thermique optimisé tout au long de l’année.
Découvrez toutes nos initiatives



Nous trions pour mieux recycler


A Orly 3, comme à Orly 1 et 2, nous encourageons la collecte séparée de cinq flux de déchets – papier, verre, plastique, bois, métal - grâce à des bacs de couleur et à une signalétique dédiée. Avec le concours du groupe Paprec, nous nous assurons d'un tri rigoureux et poursuivons l'ambition de valoriser 65% des déchets non dangereux d'ici 2025. Nos sacs poubelle sont déjà en matières recyclées. 
Découvrez toutes nos initiatives



Nous vous chauffons grâce à la géothermie


Sous Paris-Orly, à 1800m de profondeur, se trouve une nappe d’eau salée riche en soufre d’une température de 74°C. Nous exploitons sa chaleur pour alimenter notre système de chauffage par géothermie. Nos bâtiments sont ainsi chauffés et nos besoins en eau chaude sanitaire couverts. Avec cette production d’énergie locale, ce sont plus de 7 000t de CO2 qui, chaque année, sont économisées.

Découvrez toutes nos initiatives


La géothermie, c’est quoi ? 


La géothermie est une technique qui permet d’exploiter la chaleur des nappes d’eau naturellement présentes sous terre. Plus les forages sont profonds, plus la chaleur récupérée est élevée. Si la température est inférieure à 30°C à moins de 200m de profondeur, elle peut atteindre 90°C jusqu’à 2 000m. Au-delà, elle dépasse les 150°C. 
Passés les 1500m de profondeur, l’eau est souvent salée ou riche en soufre. La législation interdisant de la rejeter en surface, il est alors nécessaire de forer un second puits afin de réinjecter l’eau dans la nappe originelle. La géothermie sert essentiellement à produire de la chaleur, de l’électricité et de l’eau chaude dans les immeubles, les usines, les centres commerciaux ou les infrastructures aéroportuaires comme à Paris-Orly. 
Disponible 24/24h et 7/7 jours, cette énergie renouvelable présente l’avantage d’être propre et de n’émettre aucun rejet de CO2. Durable, locale et ne nécessitant aucun transport, l’énergie géothermique constitue un atout pour la transition climatique. 

 



Nous utilisons un éclairage basse consommation


A Orly 3, nous faisons le choix d’un éclairage 100% basse consommation. Ces ampoules fluocompactes consomment en moyenne cinq fois moins d’énergie que les anciennes ampoules à incandescence. Elles offrent un éclairage satisfaisant, tout en disposant d'une durée de vie moyenne de 6 000 à 10 000h. Elles sont par ailleurs recyclables à 93%.

Découvrez toutes nos initiatives



Dans notre aéroport, nous préservons la biodiversité


A Paris-Orly, nous entretenons nos espaces verts sans utiliser de produit phytosanitaire depuis déjà dix ans. Le respect de la biodiversité est une priorité pour le Groupe ADP qui compte, au sein de ses trois aéroports franciliens (Paris-Orly, Paris-Charles de Gaulle, Paris-Le Bourget), près de 3 000ha de prairies et d’espaces verts sur lesquels on peut croiser plus de 800 espèces végétales et animales, dont certains oiseaux considérés comme menacés d’extinction.
Découvrez toutes nos initiatives


Comment faire de la biodiversité l’affaire de tous ?


Associer des non-scientifiques à la gestion de nos prairies est l’ambition même de la démarche de science participative que nous menons en partenariat avec l’association Aéro Diversité. Nous organisons pour cela depuis 2017 des journées de sensibilisation auxquelles nous invitons des salariés volontaires de nos sites, des amateurs de nature et des enfants des écoles voisines. En 2019, sur l’ensemble des prairies de nos trois aéroports franciliens, nous avons ainsi réalisé 16 visites, avec 137 participants et accueilli une classe de CM2. Les visiteurs y découvrent la vie naturelle de nos aéroports - Paris-Orly héberge par exemple 88 espèces aviaires - et prennent mieux conscience de ce qu’est la biodiversité. Ils collectent aussi des données sur la faune et la flore qui sont recensées sur le portail Vigie Nature du Muséum national d’Histoire naturelle. La communauté scientifique les utilise ensuite dans le cadre d’études qui assurent les suivis sur la biodiversité à l’échelle nationale.




A Paris Aéroport, nous roulons en voiture électrique !


A Paris-Orly, tous les véhicules de service dont nous sommes propriétaires ou qui font l'objet d'un contrat de location de longue durée, fonctionnant à l'électricité. Actuellement, l'aéroport dispose d'un réseau de 73 bornes de recharge, dont une partie est également mise à disposition des passagers et des taxis. Une contribution à la mobilité propre pour tous.

Découvrez toutes nos initiatives